Guinée : le camp de Cellou n’entend pas "courber l’échine" face à la Junte…

Guinée
Des leaders de l'ANAD
Des leaders de l'ANAD

CONAKRY- L’alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD) n’entend pas « courber l’échine » face au CNRD accusé de plus en plus de nourrir de velléités dictatoriales.

Cette coalition politique, -une des plus puissantes du pays-, dirigée par l’ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo a réaffirmé, jeudi 11 août 2022, sa détermination à se battre contre ce qu’elle qualifie « de dictature » dans un contexte où la junte militaire a restreint les libertés depuis mai dernier, dans le pays.

L’interdiction des manifestations sur les espaces publics a ravivé les tensions dans le pays, rendant davantage difficile la perspective d’un dialogue entre les protagonistes de la crise.

Alors que le Gouvernement a dissous le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) à l’origine des manifestations fin juillet qui s’étaient soldées par cinq morts, l’ANAD appelle le Comité national pour le Rassemblement et le Développement (CNRD) à se « ressaisir ».

Exprimant son soutien à la plateforme dirigée par Oumar Sylla, ce bloc politique prévient qu’il se battra avec détermination pour le « retour à l’ordre constitutionnel » dans un délai conforme aux normes de la CEDEAO.

A suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 12 août 2022 à 13:12