Violences à Conakry : Touché à Koloma, Lamarana Diallo a succombé à ses blessures par balles…

Guinée
Des policiers déployés pour le maintien d'ordre à Conakry
Des policiers déployés pour le maintien d'ordre à Conakry

CONAKRY-Le sang a une nouvelle fois coulé à Conakry ! Ce vendredi 29 juillet 2022, un jeune d’une vingtaine d’années a succombé à ses blessures par balles. Mamadou Lamarana Diallo c’est son nom.

Touché par balle à l’abdomen, il est décédé cet après-midi à l’hôpital Igance Deen où il a été évacué d’urgence, a appris Africaguinee.com de sources proches de la famille éplorée.  

« On a effectué la grande prière de vendredi ensemble à Koloma. Après la prière, il y une rafale de tirs. C’est dans ces circonstances qu’il a été atteint. On l’a évacué d’urgence à l’hôpital, mais il avait perdu beaucoup de sang. C’est tout à l’heure qu’il a rendu l’âme », explique à Africaguinee.com un des voisins de la victime.

Plusieurs blessés par balles seraient en ce moment alités dans différents hôpitaux de Conakry. Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, des détonations retentissent dans les quartiers -Nassouroulaye, Cosa, Koloma- situés le long de l’axe, tandis que dans la journée du jeudi 28 juillet, un sexagénaire a été tué par balle à Hamdallaye.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 29 juillet 2022 à 20:53