Manifestation à Conakry : Nos premiers constats dans la matinée sur l'axe…

Guinée

CONAKRY- C’est le jour J. La journée est décisive pour le FNDC qui appelle à une manifestation pacifique citoyenne dans le Grand Conakry, ce jeudi 28 juillet 2022. L’objectif est d’exiger de la junte militaire au Pouvoir, un dialogue pour s’accorder sur la conduite de la transition en cours et un retour rapide à l’ordre constitutionnel. C’est la première mobilisation – non autorisée- depuis l’arrivée du colonel Mamadi Doumbouya au Pouvoir.

Malgré son interdiction, les organisateurs ont décidé de défier la Junte, en maintenant son mot d’ordre, appelant les citoyens à manifester partout à Conakry. Ces derniers jours, le FNDC a obtenu des soutiens de taille, notamment ceux des partis des anciens Premiers ministres Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, qui ont appelé mercredi 27 juillet 2022, à une mobilisation massive.

Conakry se réveille dans le calme. Sur l’autoroute « Le Prince », la circulation est paralysée, sur le tronçon Hamdallaye-Bambéto, a constaté sur place un reporter d’Africaguinee.com. Pour l’heure, aucun incident. Un calme précaire règne sur les lieux.

Des pickups de la police et de la gendarmerie sont toutefois visibles tout au long de la route.  Sur le tronçon Kipé-Hamdallaye, au nord la circulation est fluide.

Nous reviendrons !

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 28 juillet 2022 à 9:52