Manifestations du 28 juillet à Conakry : Le FNDC change de cap…

Guinée
Ibrahima Diallo, chargé des opérations du FNDC et Sékou Koundouno
Ibrahima Diallo, chargé des opérations du FNDC et Sékou Koundouno

CONAKRY-Face à l’interdiction de sa manifestation prévue ce jeudi 28 juillet, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a décidé de changer d’approche. Comme l’avait annoncé hier mardi 26 juillet 2022, votre quotidien en ligne, désormais en lieu et place d’une marche avec un itinéraire bien défini, ce sera des manifestations éclatées.

« Le comité d'organisation rassure les citoyens pro-démocratie et les invite à manifester pacifiquement dans le strict respect du guide du manifestant, partout où ils sont pour exiger le Dialogue, le retour rapide à l'ordre constitutionnel, le respect des libertés et contre l'instrumentalisation de la justice et la restriction de l'espace civique », a appelé le FNDC.

Le mouvement citoyen dit avoir appris qu’une réunion des maires s’est tenue mardi 26 juillet 2022 au Gouvernorat de la ville de Conakry pour notifier la décision d’interdiction de la manifestation prévue ce jeudi.

Selon le FNDC, les ministres de l’Administration, de la Défense, de la Sécurité ont été chargés de coordonner, en collaboration avec les colonels Balla Samoura et Amara Camara, les « opérations de répression » de sa marche, conformément aux directives du CNRD. Le Gouvernement ne s’est pas encore prononcé officiellement sur cette manifestation.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 27 juillet 2022 à 10:10

TAGS