La junte sous pression accrue: L'ANAD, l'UFR...décident de soutenir les manifestations du FNDC

Guinée
Mobilisation du FNDC à Conakry, image d'archive
Mobilisation du FNDC à Conakry, image d'archive

CONAKRY-La pression s’accentue sur la junte militaire au Pouvoir en Guinée. Les trois principales formations politiques du pays ainsi que leurs coalitions membres ont annoncé ce samedi 23 juillet 2022, leur participation aux prochaines manifestations de rue projetées par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) pour exiger le retour rapide à l'ordre constitutionnel.

C’est le RPG arc-en-ciel qui, à la surprise générale, a ouvert le bal peu avant midi, annonçant sa participation aux actions de mobilisations annoncées dans le pays par le FNDC et les forces vives. En début d’après-midi, l’Alliance nationale pour l’alternance et la Démocratie (ANAD) a emboîté le pas, appelant ses partisans à répondre au mot d’ordre lancé par le FNDC.

« L’ANAD soutient l’action citoyenne du FNDC dans sa lutte pour la démocratie et la bonne Gouvernance dans notre pays et prend acte de son message annonçant la tenue des séries de manifestation dans le Grand Conakry, le 28 juillet 2022 et le 04 août sur toute l’étendue du territoire national. En conséquence, l’ANAD invite tous ses partisans à accompagner cette action citoyenne à travers de grandes mobilisations conformément aux orientations qui seront indiquées par le FNDC », a annoncé ce samedi 23 juillet 2022, Dr Diao Baldé au nom de l’ANAD.

Cette coalition politique dirigée par Cellou Dalein Diallo énumère une série d’actions posées par le CNRD acronyme de la junte militaire au pouvoir, qui sont contraire à ses engagements initiaux.

L’ANAD dénonce notamment le -refus dans le « mépris et l’arrogance » de l’appel lancé par les forces vives pour le dialogue, la violation « délibérée et répétée » de la charte de la transition, la dérive totale dans la conduite de la transition, la confiscation des libertés individuelles et collectives, l’instrumentalisation de la justice pour des fins non avouées, le refus de publier la liste nominative des membres du CNRD-.

Dans ce même élan de solidarité et de soutien aux actions projetées par le FNDC, le parti Union des Forces Républicaines (UFR) de l’ancien Premier ministre Sidya Touré a appelé ce samedi 23 juillet 2022 ses partisans à la mobilisation.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 23 juillet 2022 à 17:53

TAGS