Le message poignant du Général « Idy Amine » : "C'est à cause de ce pouvoir là qu'on va se tuer ?"

Guinée
Le Général à la retraite Aboubacar Sidiki Camara dit Idi Amin, ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense nationale
Le Général à la retraite Aboubacar Sidiki Camara dit Idi Amin, ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense nationale

CONAKRY-En marge de la cérémonie de clôture du forum national inter religieux ce vendredi 15 juillet 2022, le ministre délégué à la défense nationale, le Général à la retraite Aboubacar Sidiki Camara dit " Idy amine" a tenu un langage de vérité devant les leaders religieux.

Pour l'ex Ambassadeur plénipotentiaire de la Guinée à la Havane, si les leaders religieux et les chefs politiques sont droits, le peuple le sera également. Il les a invités à être juste. Extraits.

"En République de Guinée, majoritairement musulmane et chrétienne, nous n'avons pas un problème inter religieux. Les deux religions s'unissent plutôt pour que leurs brebis puissent rentrer dans le même enclos. Aucun musulman averti ne peut contester le premier soutien apporté à notre religion par les chrétiens (...). Dans notre pays il n'y a pas un problème inter religieux. Au contraire, j'appelle les deux religions à se donner la main pour nous éduquer, nous éclairer, nous rappeler que vous n'avez de temps que celui de Dieu. Vous étiez appelés avant (Al mouminoune, les croyants, ndlr).

Aujourd'hui, c'est ce manque d'éducation qui fait qu'il y a des problèmes. Rappelez-vous quand le Khalif Oumar a été désigné, il a refusé parce qu'il a peur de Dieu. Aujourd'hui, on n'a pas peur de la responsabilité parce qu'on ne craint pas Dieu. Aidez-nous à craindre Dieu. Lorsque vous et nous allons prendre le droit chemin, quand les dirigeants et les religieux seront droits, le peuple sera droit.

Vous n'avez pas de partie pris, soyez justes. Dites-nous que nous sommes des frères. On n'a pas de communauté, il n'y a que la communauté religieuse. Chrétiens, musulmans nous sommes tous sur le même pied d'égalité (…) Sachez que vous et nous, nous serons interrogés demain, rappelez-vous de la Sourate (le jour).

Le jour où il n'y aura d'autres chemins à emprunter sauf celui qui mène vers Dieu. Ce jour-là, nous les ministres, les chefs de l'État que vous vénérez, vous allez voir tout le monde enchaînés aux bras, aux cous et aux pieds. On n'aura pas où aller parce qu'on a géré les hommes, leurs biens dans cette vie. C'est à cause de ce pouvoir là qu'on va se tuer ?

Ce jour, on vous (chefs religieux) demandera si vous aviez avertis, si vous avez invité votre peuple, informé votre oumma religieuse, ce jour-là vous serez demandés. Que Dieu nous facilite ce jour-là. 

Je voudrais que vous reteniez, c'est Dieu qui nous a donné le colonel Mamadi Doumbouya. Rappelez-vous de l'avant dernier verset de la sourate Yacine (...). Lui (Mamadi Doumbouya), il ne peut rien, il y a que le seul Dieu qui peut l’aider. Et si vous récitez ce verset, alors pourquoi être contre la volonté de Dieu ?

(…) Je vous invite à prier pour le colonel Mamadi Doumbouya. Il a une lourde responsabilité sur sa tête. C’est Dieu qui l’a mis devant cette responsabilité afin qu'il puisse assumer avec la bonne santé, dans la longévité dans notre pays", a déclaré Aboubacar Sidiki Camara (Idy Amine).

Nous y reviendrons !

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28

Créé le Vendredi 15 juillet 2022 à 22:16

TAGS