Guinée : l’Ufr "épingle" la junte et exige la libération des leaders du FNDC…

Guinée
Sidya Touré, leader de l'UFR
Sidya Touré, leader de l'UFR

CONAKRY-Le parti -Union des Forces Républicaines (UFR)- a exprimé ce mercredi 06 juillet 2022 son « indignation » face à l'arrestation dans des conditions qu’il qualifie de « brutales et inhumaines » de Foniké Mengué, Billo Bah et Djanii Alpha, trois leaders du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

La formation politique dirigée par l’ancien premier ministre Sidya Touré regrette ce qu’elle qualifie de « basculement progressif » de la junte dans le « durcissement de son pouvoir » avec à la clef, la privation des libertés et droits fondamentaux.

« Tout en déplorant le caractère barbare des arrestations de ces leaders du FNDC, l’Union des Forces Républicaines (UFR) exprime sa préoccupation face à la radicalisation de la junte au moment même où la désignation d’un médiateur par la CEDEAO laissait présager d’une décrispation du climat politique », a dénoncé l’Ufr qui fustige des pratiques, qui selon elle, rappellent une période qu’elle pensait révolue à jamais

Le parti de Sidya Touré exige la libération sans conditions des trois responsables du FNDC « arbitrairement et brutalement interpellés ». Rappelant qu’il partage les valeurs du FNDC dans le combat pour le retour rapide à l’ordre constitutionnel, le parti -Union des Forces Républicaines (UFR)- invite ses partisans à rester mobilisés en vue de « sauver notre jeune et fragile démocratie ».

A suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 06 juillet 2022 à 18:46

TAGS