Comment limiter les accidents? Voici les mesures annoncées par le Gouvernement

Guinée
Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement de transition
Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement de transition

KINDIA-En Guinée, au moins trente personnes ont péri, en l’espace de 72 heures, dans des accidents de circulation. Cette série noire de drames interpelle.

Comment limiter voire mettre fin à ce fléau qui endeuille quasi-quotidiennement des familles ? Ce jeudi 16 juin 2022, le Gouvernement, lors du Conseil des ministres a fait plusieurs recommandations, à court et moyen terme. Africaguinee.com vous propose ci-dessous les pistes de solutions envisagées.

Recommandations à court terme

1. Renforcer le contrôle routier et faire respecter les lois en matière de sécurité routière (validité de tous les documents requis pour la conduite des engins roulants) ;
2. Mener une campagne de sensibilisation intense dans les médias publics et privés en partenariat avec l’Office Guinéen de Publicité ;
3. Relancer et renforcer progressivement le contrôle technique systématique de tous les véhicules en circulation. Un centre de contrôle technique sera ouvert dans chaque région administrative ;
4. Entretenir les routes notamment les points critiques ; mettre des ralentisseurs dans les zones « accidentogènes » et des panneaux de signalisation ;
5. Responsabiliser les gouverneurs, les préfets, les commissaires centraux de police et les syndicats des transporteurs dans le contrôle de tous mouvements de départ des gares routières relevant de leurs juridictions respectives ;
6. Développer un système d’aide médicale d’urgence en y greffant des centres d’appels et des hubs d’ambulances et de corbillards ;
7. Renforcer les moyens d’intervention de la protection civile et opérationnaliser les protocoles de gestion des catastrophes au niveau du MATD ;
8. Renforcer la sécurité fluviale et maritime notamment en cette période de repos biologique ;

Recommandations à moyen terme


1. D’intégrer la sécurité routière dans les programmes scolaires ;
2. De revoir le cadre institutionnel et rendre opérationnel la Direction Nationale des Assurances (DNA) ;
3. De mettre en place une compagnie de réassurance en Guinée ;
4. De mettre en place un modèle d’intervention rapide à l’image du SAMU ;
5. De contrôler l’accès aux substances prohibées notamment dans les gares routières ;
6. D’aménager des aires de repos le long des routes nationales ;
7. Rappeler la responsabilité sociale des médias ;
8. Régulariser les horaires de circulation des poids lourds et instaurer un contrôle strict à l’instar des autres pays du monde ;
9. Appuyer le corps des assistants sociaux permettant d’apporter l’aide sociale et psychologique aux victimes et aux familles des victimes.

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 17 juin 2022 à 1:30