Drame routier à Télémelé: témoignage pathétique de Diao Diallo, petit-fils de l’imam Elhadj Thierno Bah

Basse Guinée
L'imam Elhadj Thierno Souleymane Bah, une des victimes de l'accident
L'imam Elhadj Thierno Souleymane Bah, une des victimes de l'accident

TELEMELÉ-Le drame survenu ce samedi 11 juin 2022, sur la route Telimelé-Dubreka a endeuillé de nombreuses familles. Le bilan qui était de neuf (9) morts s’est alourdi à treize (13). Presque toutes les victimes viennent du même village. Certains d’entre elles revenaient d’un décès quand elles ont croisé le destin. Tragique.

Mamadou Diao Diallo est le petit-fils de l’imam Elhadj Thierno Souleymane Bah, plus connu sous le nom d’El hadj Thierno, rappelé à Dieu dans ce drame. Interrogé par Africaguinee.com, il témoigne sous le choc que le défunt qui résidait au quartier Bailobaya (Dubreka) était un pilier pour sa communauté, aussi bien sur le plan social que religieux.

« Elhadj Thierno Bah était le pilier central des activités sociales et religieuses pour les communautés dans toutes les zones où il a vécu. C’est très rare de trouver son modèle. Il s’implique partout pour mettre les choses sur la bonne marche. Que ça soit dans des problèmes de -foyers, de religion ou sociaux-, il était disponible pour tous, il résidait beaucoup plus à Conakry. A Bailobaya, il a une mosquée où il dirigeait la prière en tant que premier imam. Sa disparition brutale nous a plongé dans un choc.  Surtout que c’est venu par surprise. Mais c’est comme ça la volonté de Dieu. Il a été rappelé à Dieu avec un de ses amis d’enfance avec lequel il était inséparable. Ce dernier s’appelle Elhadj Boubacar Sylla. Les deux ont vécu ensemble depuis tout petits, ils se sont partagés tout jusqu’à leur dernier souffle. Le destin a fait qu’ils répondent à l’appel de Dieu ensemble », a témoigné Mamadou Diao Diallo.

Maitre Abdoulaye Diallo transporteur revient sur le bilan et les circonstances du drame. « Les victimes de l’accident revenaient d’un décès à Télémelé quand elles ont croisé leur destin sur la route Telimelé Conakry. Je connais le convoyeur d’un des véhicules et son chauffeur. Le convoyeur du véhicule est mort sur place. Quant au chauffeur, il est dans un état critique à l’hôpital. Le convoyeur et l’apprenti du chauffeur étaient sur le porte-bagage. C’est pendant la collision qu’ils sont tombés. A 4heures du matin je suis repassé sur les lieux de l’accident en direction de Telemelé pour l’inhumation des victimes. Les épaves sont encore là. Ça traduit la violence du choc.

Dans le véhicule de transport en commun de marque REANAULT, immatriculé RC 0202 T, il y avait 11 passagers. Une femme a eu la vie sauve avec son enfant. Il y avait aussi un second enfant qui fait partie des victimes. Des jeunes dames et deux sages ont tous perdu la vie. Les autres étaient dans un véhicule modèle 4x4, immatriculé RC 5151. Dans ce véhicule aussi il y a eu des victimes. Ce qui fait en tout 13 morts selon les explications. L’inhumation a eu lieu ce dimanche 12 juin 2022 dans l’après-midi dans une tristesse notoire.  Il fallait venir à l'enterrement pour comprendre ce que nous vivons ici. Tout le monde est sous le choc », a témoigné Maitre Abdoulaye Diallo.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 12 juin 2022 à 20:14

TAGS