Morissanda titille Rfi et pointe l'échec de la CEDEAO : "Elle n’a rien pu faire…"

Guinée
Dr Morissanda Kouyaté, ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des guinéens de l’étranger
Dr Morissanda Kouyaté, ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des guinéens de l’étranger

CONAKRY-Le 04 juin prochain, les dirigeants de la Cedeao se retrouveront à Accra pour un sommet décisif qui sera axé sur la situation politique en Guinée au Mali et Burkina Faso, trois pays ouest-africain, dirigés par des militaires.

Plusieurs observateurs craignent le spectre de sanctions supplémentaires contre la Guinée, accusée par le président de la commission de la Cedeao d’avoir opté pour une durée de transition (3 ans) qui s’apparente à un "mandat électif".

A la veille de ce sommet, le chef de la diplomatie guinéenne s’est vertement attaqué à cette organisation. Le ministre Morissanda Kouyaté a pointé l’échec de la CEDEAO et de la communauté internationale dans la résolution de la crise guinéenne.

S’exprimant devant des étudiants en région forestière, le ministre des Affaires Étrangères, a martelé que pendant que l’université (guinéenne) manquait d’eau, d’électricité, de cahiers et tout, d’autres avaient détourné 100 milliards, 150 milliards, 200 milliards GNF.

Lire aussi-Sanctions de la Cedeao : Doumbouya dit "non" et soulage encore Bamako

« Ces vols et détournements des richesses du pays étaient doublés d’une violation flagrante de la constitution qui a fini dans la poubelle. C’est ce qui a révolté le peuple. On a vu des patriotes, des jeunes guinéens qui ont dit qu’ils ne peuvent pas l’accepter.

La CEDEAO n’a rien pu faire, l’Union de la Rivière Mano, l’Union africaine n’ont rien pu faire, les Nations unies non plus n’ont rien pu faire. Devant ça, il nous revient de nous prendre en charge », a-t-il martelé, expliquant que c’est ce qui a amené le coup d’Etat le 05 septembre.

Dr Morissanda Kouyaté, insinue que quand Radio France Internationale (Rfi) annonce que la Guinée est « isolée » c’est une fausse lecture des réalités qui prévalent dans le pays.  « Je vous assure que la Guinée n’est pas isolée », a-t-il juré.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Dimanche 29 mai 2022 à 21:09