Guinée : 250 contrôleurs financiers à l'école de la maitrise du nouveau "manuel de procédure"

Guinée

CONAKRY-Le ministère de l'Économie, des Finances et du Plan, à travers le bureau du contrôle national financier, en collaboration avec le bureau technique d'appui à la programmation, a lancé ce jeudi 19 mai 2022, un atelier de formation à l'endroit des contrôleurs financiers. La formation porte sur le "manuel de procédure sur le contrôle financier". Présidé par le ministre de l'économie, des finances et du Plan Dr Lanciné Condé, le lancement dudit atelier a eu lieu à la direction générale du trésor, a-t-on constaté.

Cet atelier de formation concerne 250 agents contrôleurs financiers venus des départements ministériels, des établissements publics, gouvernorats, préfectures et sous-préfectures. L’objectif est de permettre à ces nouveaux agents de s'approprier des textes de loi en vigueur afin de les appliquer.

Dans son discours, le directeur national du contrôle financier a rappelé que depuis le début de la transition, plusieurs actions ont été entreprises pour la réforme des finances publiques. Au nombre de ces réformes, il a cité : la poursuite de la vulgarisation de la loi organique relative à la loi des finances et ses textes d'application, la mise en œuvre du manuel de procédure d'exécution des dépenses publiques, le manuel de procédure de contrôle financier ainsi que la restructuration de la direction centrale du contrôle financier. 

Mais très malheureusement, a expliqué Mamadou Gando Bah, depuis l'adoption de ces textes, la quasi-totalité des contrôleurs financiers n'avaient pas encore bénéficié de formation sur les nouvelles thématiques.

Le Directeur ajoute que le départ massif des contrôleurs expérimentés a obligé sa Direction à miser sur des jeunes, certes brillants, mais possédant peu d'expériences dans la gestion des affaires publiques. Le manque de renforcement de capacité se remarque dans la pratique quotidienne de certains contrôleurs financiers sur la qualité des actes qu'ils posent, le retard dans la remontée des informations statistiques, des rapports périodiquement ainsi que leur degré de fiabilité, a-t-il constaté. 

"Pour permettre aux contrôleurs financiers de mieux s'approprier des différentes réformes, la direction nationale du contrôle financier en collaboration avec la direction nationale Betap, sous la conduite éclairée du ministre de l'économie, des finances et du plan Dr Lanciné Condé, a engagé une série de formations pour renforcement de capacité des contrôleurs financiers. Cet atelier auxquels suivront d'autres, va certainement contribuer à la prise de responsabilité des contrôleurs financiers afin de prévenir les risques budgétaires et de garantir la soutenabilité des finances publiques", a déclaré Mamadou Gando Bah. Poursuivant, il ajoute que l'objet de cet atelier de formation est de permettre aux participants de :

  • Maîtriser les innovations en matière de contrôle financier,
  • Comprendre les enjeux du contrôle et leurs responsabilités,
  • Permettre de s'approprier de manière solide l'exécution des dépenses et des manuels de contrôle financier ;
  • Renforcer leur capacité dans le contrôle et le suivi du plan d'engagement trimestriel,
  • Les outiller dans la remontée des statistiques et de la comptabilité budgétaire.

Selon le ministre de l'économie, des finances et du Plan, l'idée est de doter les contrôleurs financiers d'une totale connaissance des textes en vigueur pour qu'ils les appliquent ou les animent. Et mieux, qu'ils soient dans le circuit de la réponse de la dépense, dans la force d'exécution.

"Cette formation n'est pas tombée du ciel. C'est l'un des maillons de la refondation voulu par les administrations économiques et financières. Il est de notoriété que la réputation de nos administrations économiques et financières, chaque guinéen en a une opinion sur elles. Elle a pour vocation de commencer à modifier cette perception qu'on a des administrations économiques et financières. De repartir sur du nouveau. La vocation de cette formation est de solidifier les briques que vous représentez. Il s'agit d'une volonté exprimée par le Président de la Transition Colonel Mamadi Doumbouya qui voulait une administration orientée vers le besoin des populations, une administration nouvelle, une administration intègre, qui fonctionne sur la base de la régularité et non des règles exceptionnelles", a lancé le ministre Lanciné Condé.

Pour sa part, le directeur technique du centre d’appui à la programmation, M. Aboubacar 1 Fofana a indiqué que cet atelier de formation est l'une des réponses concrètes aux insuffisances observées depuis quelques temps dans le système de gestion dans les finances publiques en Guinée.

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 655 311 114 

Créé le Jeudi 19 mai 2022 à 21:06