La notabilité de Labé écrit au colonel Doumbouya : "Il faut suspendre l'opération de récupération des biens de l'Etat…"

Guinée
Des notables du Foutah, image d'archive
Des notables du Foutah, image d'archive

CONAKRY-Programme phare du CNRD, la récupération des biens de l’Etat, interpelle la notabilité de Labé, réunie au sein de -Alluuje Dhen Nayi, les Fondations Karamoko Alfa mo Labé et Thierno Aliyu Bhuubha N'diyan-.

Dans une note de cinq pages qu’ils ont adressé au Président de la Transition, colonel Mamadi Doumbouya, les notables de cette ville sainte suggère la suspension des opérations de récupération des domaines de l’Etat. Le mémorandum consulté par Africaguinee.com dresse tout d’abord un aperçu historique de la Guinée, dont le passé lointain et proche a été émaillé par des exactions.

« La récupération des biens de l’Etat est un sujet de préoccupation majeure pour le développement de la Guinée et personne ne s'y oppose. Toutefois, à ce jour, l’allure des choses poussent à nous questionner sur des paramètres à savoir : le timing en termes d’urgence, la méthode et le contexte actuel national voire international marqué par l’érosion du pouvoir d'achat et de conflits.

Cet état de fait, si on ne prend pas garde pourrait susciter des tensions sociales potentielles et quelquefois perceptibles qui impacterait le vivre en commun », lit-on sur la note (consultable en attaché en bas de l’article). Les notables de Labé suggèrent au Président de la Transition les points suivants :

  • Que l'opération de récupération des biens de l'Etat soit suspendue jusqu'à ce qu'il y ait des stratégies efficaces et efficientes de gestion résultant d'un vrai programme bien pense de développement des infrastructures et du logement en cohérence avec les priorités nationales et les objectifs de développement durable,
  • Que la démarche soit inclusive et guidée uniquement par les lois de la République et qu'elle soit d'une impartialité absolue en n'ignorant pas les responsables de l'Etat impliqués et pour cela, seule la justice devra être la boussole,
  • Qu'il soit mis en place une commission composée des personnes impartiales ayant une connaissance historique du patrimoine bâti et non bâti de la République et ayant de l'expertise avérée,
  • Que la démarche soit menée avec tact et minutie et ce, dans un élan de réconciliation nationale,
  • Que les fondamentaux de la transition soient priorisés et promus.

A suivre…

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Fichier: 
Créé le Mardi 17 mai 2022 à 22:01