Transition : "Le chronogramme de l’ANAD ne tient pas…", selon Ousmane Gaoual Diallo

Guinée
Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement de transition
Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement de transition

CONAKRY-Alors que la durée de la transition (39 mois) annoncée par le colonel Mamadi Doumbouya fait débats, le porte-parole du Gouvernement a déclaré ce vendredi 6 mai 2022 que le chronogramme (15mois) proposé par l’ANAD (Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie) ne « tient pas la route ».

« Le chronogramme tel qu'il est prévenu de 15 mois (par l’ANAD) avec l'idée de réviser (le fichier) à la marge ça ne tient pas. La seule manière de le (chronogramme, ndlr) tenir, c’est de maintenir le fichier tel qu'il est. Or, nous avons failli perdre nos vies pour ça. Et, il y a eu de nombreuses victimes (...) A l'instar de tous mes collègues de l'UFDG, j'ai souffert en contestant ce fichier », a relevé le porte-parole du Gouvernement qui s’exprimait chez nos confrères de « Fim Fm ».

Selon Ousmane Gaoual Diallo, même si on considérait que l’actuel fichier était bon, pour aller aux élections il faut le réviser.  Il n'y a aucun moyen pour que le chronogramme tienne en 15 mois, soutient l’ex directeur de la cellule de communication de l’UFDG.

« Cependant, quand on dit que c'est 30 mois, aujourd'hui avec l'établissement du fichier d'état civil, nous avons déjà des partenaires techniques et financiers qui disent que pour faire ça ils peuvent accompagner la Guinée, des ressources sont disponibles. Et, ça dure entre 24 et 30 mois, l'expérience est déjà ailleurs, ils l'ont déjà fait. Si l'établissement du fichier d'état civil qui permet d'extraire un fichier électoral est plus acceptable par les acteurs, si ça dure 30 mois, ça veut dire que pour dérouler tout le processus électoral il y a 9 mois. Est-ce que c'est trop ? », explique M. Diallo.

Le porte-parole du Gouvernement affirme qu’il y a des préalables avant d’aboutir à la révision du fichier. « Il faut rédiger un cahier de charges, ça peut prendre minimum un mois. Il faut recruter un opérateur technique, la procédure rapide, c'est trois mois et la procédure longue c'est 6 mois. Parce qu'il faut faire un appel d'offre. Ça trouve que vous avez déjà consommé au moins 7 mois.  Ensuite, l'opération propre de la révision ça dure 6 mois, ça fait déjà 12 mois. Il faut un mois pour afficher la liste électorale éventuellement un mois pour intégrer. Cela fait 14 mois sans compter la campagne électorale », explique M. Diallo.

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 06 mai 2022 à 13:12