Faire le "sale boulot" : Face aux polémiques, Morissanda Kouyaté précise…

Guinée
Dr Morissanda Kouyaté, ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des guinéens de l’étranger
Dr Morissanda Kouyaté, ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des guinéens de l’étranger

CONAKRY- « Nous allons faire le sale boulot… », cette petite phrase choc du colonel Mamadi Doumbouya, le chef de la junte militaire guinéenne, a-t-elle été mal comprise ? C’est ce que croit le chef de la diplomatie guinéenne.

Face aux polémiques qu’elle continue de susciter au sein de l’opinion Dr. Morissanda Kouyaté s’est livré à un exercice de justification.

« Beaucoup de choses ont été dites quand le président a dit que nous allons faire le sale boulot. Les gens ont mal interprété ses propos », explique le ministre des affaires étrangères.

De quel sale boulot s’agit-il ?

« Le sale boulot consiste à faire la partie la plus difficile d’une tache. De quel sale boulot le président parle-t-il ? Les mines qui étaient exploitées sans les guinéens le seront désormais avec les guinéens et pour les guinéens. L’argent issu de nos ressources naturelles doit profiter aux guinéens. Parce que maintenant ça ne se fait pas. C’est ça faire le sale boulot », précise le ministre Kouyaté.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 21 avril 2022 à 9:17