Donka : Un « bien » laissé par Lansana Conté dans le viseur du CNRD ?

Guinée
Feu Général Lansana Conté et son épouse Hadja Kadiatou Seth
Feu Général Lansana Conté et son épouse Hadja Kadiatou Seth

CONAKRY-La résidence de Hadja Kadiatou Seth Conté, ex deuxième épouse de feu Général Lansana Conté, sise à Donka, est-elle concernée par les opérations de "déguerpissement" en cours ? Fait-elle partie des domaines de l’Etat ?

Alors que les spéculations vont bon train, Aboubacar Soumah, l’ancien député de Dixinn et proche de la famille Conté, a levé toute équivoque. Interrogé par Africaguinee.com, le leader du parti « GDE » précise qu’aucune sommation ou convocation n’a été adressée à la famille pour une quelconque libération des lieux.

« Le président Conté a acquis ce lieu avec les autorités tanzaniennes. C’est l’ambassade de Tanzanie qui était là-bas. Nous n’avons pas reçu de convocation, nous n’avons pas été convoqués, nous n’avons pas été sommés (de quitter).

Nous n’avons reçu aucun document du CNRD par rapport à cette résidence. Les gens font l’amalgame en véhiculant de mauvaises informations pour des fins inavouées », précise M. Soumah.

Lire aussi-Dilapidation des biens du Général Lansana Conté : les révélations d’Aboubacar Soumah…

Le 15 février dernier, le CNRD a pris un communiqué demandant à tous les occupants de la cité ministérielle, dans la commune de Dixinn de libérer les lieux avant le 28 février. Cette sommation suscite grand-bruit à Conakry.

« Il faut lever l’équivoque dès maintenant, parce qu’il y a certains qui veulent utiliser le nom de Lansana Conté pour atteindre leur but. Or, nous n’avons reçu ni convocation, ni invitation aucune. Je pense le CNRD est suffisamment édifié par rapport à ce domaine », tranche Aboubacar Soumah.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 20 Février 2022 à 18:04