Mines : Frédéric Bouzigues et Ismael Diakité apportent des clarifications sur les activités de la SMB en Guinée

Conakry
Frédéric Bouzigues et Ismael Diakité, respectivement Directeur général et Directeur général adjoint de la Société Minière de Boké(SMB)
Frédéric Bouzigues et Ismael Diakité, respectivement Directeur général et Directeur général adjoint de la Société Minière de Boké(SMB)

CONAKRY-La Société Minière de Boké (SMB) qui a lancé ses activités en 2015 est devenue un acteur important du secteur minier en Guinée. Ce vendredi 18 février 2022, les dirigeants de cette compagnie minière ont apporté des clarifications sur son action. Frédéric Bouzigues et Ismael Diakité, respectivement Directeur général et Directeur général adjoint de la Société Minière de Boké (SMB), ont à tour de rôle, donné des détails précis sur ce qui a été fait jusque-là et les perspectives du Consortium.

Avec son projet d’exploitation de la bauxite dans la région de Boké, le consortium SMB-Winning représente aujourd’hui un peu plus de 20.000 emplois directs. Sa part de contribution directe à l’économie guinéenne se chiffre pratiquement à 1 milliard de dollars Us depuis 2015, précise M. Bouzigues. Dans la même lancée, son adjoint M. Diakité, a rappelé certains fondamentaux de l'activité Minière. 

« Nous sommes dans un domaine (les mines, ndlr) où la traçabilité et la redevabilité sont de mise…il n’y a pas de mine sans investissement, il n’y a pas d’investissement sans redevabilité vis-à-vis des actionnaires. C’est un marché qui est très compliqué, mais aussi simple quand on est professionnel et qu’on va à la source de l’information », a clarifié à l’entame M. Ismael Diakité.

De la formation du prix de la bauxite

Cet important projet d’exploitation de la bauxite implique plus de 3 milliards de dollars d’investissement cumulés dans la région de Boké. Mais comment les Prix de la bauxite sont-ils formés ? Ingénieur des Mines, Ismael Diakité précise que c’est avec beaucoup de discernement qu’il faut appréhender ce processus.

« La formation du prix commence au niveau des intrants utilisés pour abattre le minerai pour le mettre à la disposition des camions qui vont le transporter. On décape, on explose, on ameubli, on fait des tas et quelqu’un vient prendre par des camions ou par les chemins de fer pour arriver au port. Ça a un prix. Parce qu’entretemps, il y a des coûts qui ont été intégrés. De là encore, la mer commence.

Après le port, ce sont les barges jusqu’au point de transbordement où les navires viennent accoster. Là aussi, il y a un prix. Ensuite, on embarque dans le bateau. C’est à partir de ce moment que le FOB intervient. C’est là où les éléments du commerce international interviennent (…) toute cette chaîne de dépense est répercutée sur le prix avant que le navire ne parte (…) Chaque étape intègre des charges qui vont se répercuter sur le prix de revient sur le client. De là interviennent les facteurs de qualité (alumine, teneur en eau, teneur en silice). Tout ça contribue à former le prix de vente.

A côté de cela, il y a la concurrence. Certains viennent avec des produits à 50% de teneur, nous nous venons entre 43 et 44%, ce n’est pas la même enseigne. C’est un élément fondamental. Le second élément, ce sont les technologies que vous utilisez pour extraire votre minerai. On ne peut pas comparer à une autre compagnie dans la zone. On n’a pas les modèles d’affaires, on n’est pas exposé au même type de situation dans les mines et dans les transports. Donc, la comparaison à cette matière, requiert beaucoup de discernement ».  

L’Etat Guinéen, partenaire du projet, est actionnaire à hauteur de 10%. Le consortium SMB-Winning regroupe quatre partenaires mondiaux dans les domaines de l’extraction, de la production et du transport de bauxite. Ce sont : le singapourien Winning Shipping Ltd, armateur asiatique de premier plan ; UMS, une société de transport et de logistique française présente en Guinée depuis plus de 20 ans ; Shandong Weiqiao, une société chinoise leader dans la production d’aluminium, forte de 160 000 employés et le Groupe Yantai Port.

Perspective Simandou

Le consortium est aujourd’hui partie prenante intégrante du projet Simandou obtenu à l’issue d’un appel d’offre international, dira de son côté Frédéric Bouzigues, Directeur général de la Société Minière de Boké (SMB).

« C’est un gigantesque projet de 15 milliards de dollars d’investissement sur les prochaines années en deux phases détaillées.  A la mise en service, il permettra de générer 1 milliard de dollars de contribution directe à l’Etat. Ce sont des perspectives importantes que nous devons chacun garder en tête. Ce ne sont pas des petits projets. Ce sont des projets compliqués parce que ce sont des marchés compliqués avec une logistique compliquée. Nous devons être prudent, mais précis à la fois pour ne pas laisser des détails qui pourraient venir perturber ce qui est en train de se passer depuis des années », lance le Directeur général de la SMB, précisant que la compagnie est tout à en règle vis-à-vis de l’administration fiscale guinéenne.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 18 Février 2022 à 2:11

TAGS