Ousmane Gneloy confie : "l'ex Président Alpha Condé ne m'a jamais donné la garantie…"

Guinée
Ousmane Gnelloye Diallo
Ousmane Gnelloye Diallo

CONAKRY-Sur les réseaux sociaux, il se faisait appeler arrogamment  "ministre de la Défense d’Alpha Condé", déchu le 05 septembre dernier par le colonel Mamadi Doumbouya.

Ousmane Gneloy Diallo, puisque c’est de lui dont il s’agit ici, a comparu ce mercredi 2 février 2022, devant le tribunal de première instance de Kaloum. Avec sa sœur Fatou, il est accusé « d’injures et diffamations » par certains membres de la famille de Cellou Dalein Diallo.

Déjà condamné dans une autre affaire similaire, ce militant du RPG arc-en-ciel tombé en disgrâce depuis la chute de l’ancien régime, purge une peine à la maison centrale. C’est de la prison qu’il est venu sous escorte au tribunal ce mercredi. A la barre, il s’est confondu en aveux, s’emmêlant les pinceaux quelquefois.

"Certaines accusations, je les reconnais, mais d'autres non", a-t-il déclaré devant le juge. 

Il reconnaît les injures à l'encontre de Cellou Dalein. Selon lui, c'est une réplique.  « Je n'ai jamais insulté les parents biologiques de Dalein », a-t-il nié. 

Ousmane Gneloy qui se faisait appeler ministre de la défense d’Alpha Condé sur facebook dit avoir démissionné de l’UFDG pour adhérer au RPG. Selon lui, « à cause de l'acharnement des militants de l’UFDG » contre lui, il a proféré des injures contre leur leader.

« Je me suis dit que ça pourrait leur faire beaucoup plus mal. Les gens qui m'insultent sont avec Cellou Dalein, ils mangent ensemble et dorment ensemble", se justifie-t-il.

« Pourquoi n’avez-vous pas porté plainte ?» lui demande un avocat. Sa réponse est du moins troublante. Il déclare que l’ancien président qu’il protégeait sur facebook ne lui a jamais donné la garantie de non poursuite s’il injurie quelqu’un.

 "Je n'ai pas porté plainte contre les militants de l’UFDG pour ne pas qu'on dise c'est un abus de pouvoir.  Parce que ça aurait été pris comme une influence dont je bénéficiais auprès de l'ex Président Alpha CONDÉ. Or, il (Alpha Condé, ndlr) ne m'a jamais donné la garantie que si j’injurie quelqu'un, je ne serai pas poursuivi", explique le jeune Gneloy à la barre.

Il ajoute que Cellou Dalein Diallo ne l'a jamais directement injurié. "Mais il instruisait ses militants", accuse le pensionnaire de la maison centrale. À la question de savoir s'il regrette ses actes, Ousmane Gneloy nuance : "C'était une erreur de ma part sur certains de mes propos". 

L'affaire a été renvoyée le 14 février prochain.

Dossier à suivre..

 

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Créé le Mercredi 02 Février 2022 à 18:38