Guinée : Monenembo désapprouve une autre décision controversée de la junte...

Guinée
Tierno Monenembo
Tierno Monenembo

PARIS- Alors qu’il avait applaudi le coup d’Etat du 05 septembre 2021 marquant la chute d’Alpha Condé, le célèbre écrivain guinéen a radicalement changé d’avis à propos de Mamadi Doumbouya, l’auteur du putsch. Le romancier multiplie les critiques acerbes contre les décisions du nouveau-maître de Conakry.

Il vient de désapprouver la décision controversée du chef de la junte de transférer l’organisation des élections au ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation. Ses craintes sont évidentes.

« Le fait qu’il ait transféré la gestion des élections au ministère de l’Administration territoriale en supprimant la Commission nationale électorale indépendante (Ceni), c’est une mauvaise chose, car elle signifie que l’administration va dicter son choix à la place des électeurs », craint Tierno Monenembo, dans un entretien à Jeune Afrique.

L’écrivain a radicalement changé de ton vis-à-vis de la junte quatre après le coup d’Etat. Il justifie ce changement par le fait que Mamadi Doumbouya ait réhabilité Sékou Touré.

« J’ai complètement changé d’avis parce qu’il (Mamadi Doumbouya, ndlr) a réhabilité Sekou Touré. Il a donné le nom de ce tyran sanguinaire à l’aéroport de Conakry. Je ne peux pas l’accepter », indique le prix Renaudot.

Tierno Monenembo admet avoir applaudi la junte lors de son arrivée au pouvoir. Au début, le colonel président allait dans le bon sens, dit-il, c'est pourquoi il l'avait soutenu. « Dans ses premiers discours, ses premiers actes, il allait dans le bon sens. C’est ainsi : je soutiens ce qui est bon, je critique ce qui est mauvais. Ce n’est pas du manichéisme, c’est de la lucidité », précise-t-il.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 26 janvier 2022 à 7:20