Burkina : des tirs entendus près de la résidence du président Kaboré…

Afrique
Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso
Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso

CONAKRY-Alors qu’un couvre-feu a été instauré au Burkina Faso jusqu'à nouvel ordre, théâtre d’une mutinerie en cours depuis l’aube de ce dimanche, des tirs ont été entendus cette nuit près de la résidence du président Burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, selon des médias Ouagalais.

Les coups de feu ont retenti à la « patte d’oie » dans le périmètre de la résidence privée du Président Kaboré, aux environs de 22 heures. Selon Radio Oméga il s’agirait de tirs de sommation provoqué par des mouvements suspects dans la zone.

La même source précise que le rayon de la résidence privée du président Kaboré et les quartiers Ouaga 2000 sont survolés par des hélicoptères.

Selon Associate Press (l’agence de presse américaine) qui cite un soldat mutiné, de violents combats étaient en cours ce soir près du palais présidentiel. Une affirmation qui n'a pas pu être immédiatement corroborée de manière indépendante, précise toutefois AP.

Les mutins réclameraient des changements majeurs au sommet de la hiérarchie militaire et des moyens pour face aux attaques terroristes répétées.

Les écoles resteront fermées les prochaines 48 heures (lundi et mardi), alors que la situation reste toujours confuse. Certains craignent le spectre d’une tentative de coup d’Etat en cours.

Dans un communiqué pris ce soir, la CEDEAO a exprimé sa grande préoccupation par rapport à la situation en cours au Burkina Faso.

Invitant les militaires à demeurer dans une posture républicaine et de privilégier le dialogue avec les autorités, la CEDEAO a appelé au calme et marqué sa solidarité avec le Président Roch Marc Christian Kaboré.

A suivre...

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 24 janvier 2022 à 1:35

TAGS