Retour à l'ordre constitutionnel en Guinée : Ce propose l’ANAD à la junte...

Guinée
Des leaders de l'ANAD
Des leaders de l'ANAD

CONAKRY- Alors que la durée de la transition reste toujours méconnue, l’Alliance Nationale Pour l’Alternance et la Démocratie a fait des propositions détaillées et précises sur l’organisations des futures élections.

De l’Organe de Gestion des Elections

Cette coalition politique dirigée par Cellou Dalein Diallo propose une CENI mixte pour la période de transition. Vu la « rupture de confiance entre les différents acteurs du processus électoral et de l’absence de toute neutralité de l’administration publique », l’ANAD propose une CENI mixte inspirée des expériences Burkinabè et Ghanéenne.

Le document consulté par Africaguinee.com précise que ce nouvel organe mixte (Technique/politique) accompagné par une équipe d’experts des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), devrait être composé de 21 membres (voir tableau de répartition en bas de l’article).

Le Président de l’Organe de Gestion des Elections doit être une personnalité consensuelle de grande intégrité, n’ayant pas soutenu d’une manière ou d’une autre le troisième (3ème) mandat. Elle doit être élue par le CNT sur une liste de cinq (5) personnalités désignées par : le CNRD : Une (1) personne, la Société Civile : deux (2) personnes, les Partis politiques : deux (2) personnes. Cette CENI mixte est un organe transitoire dont le mandat finit au terme de la transition.

De l’organisation des élections

Pour consolider la démocratie et lancer les bases du développement durable, l’ANAD pense qu’il serait nécessaire d’organiser toutes les élections nationales et locales durant cette période de transition dans un délai qui ne dépasse pas quinze (15) mois. La tenue du référendum serait détachée des élections générales : locales, législatives et présidentielle.

Recommandation

Cette alliance recommande de rendre toutes dispositions nécessaires pour que la transition n’excède pas 15 mois, l’introduction de la nouvelle technologie pour le recensement et les opérations électorales, la réviser les procédures administratives et techniques pour les opérations électorales, notamment l’élimination des Commissions Administratives de Centralisation des Votes (CACV).

A suivre…

 

Africaguinee.com

Fichier: 
Créé le Dimanche 16 janvier 2022 à 19:28