Chambre de Commerce : "les comploteurs de l'eau empoisonnée doivent être écartés…", dixit le GOHA.

Guinée
Mohamed Chérif Abdallah, président du GOHA
Mohamed Chérif Abdallah, président du GOHA

CONAKRY- C’est un appel pressant que le Groupe Organisé des Hommes d’affaires vient de lancer au CNRD dans la perspective du renouvellement du bureau de la chambre du commerce. Le GOHA dirigé par Mohamed Chérif Abdallah, demande un audit dans l’urgence, d’écarter de la gestion de cette chambre tous les promoteurs du troisième mandat et des organisateurs du complot de l’eau empoisonnée en 2010. Merci de lire ci-dessous la déclaration parvenue à notre rédaction.

Au regard du rôle déterminant du secteur privé dans la relance de l'économie nationale, le GOHA considère que le renouvellement du Bureau de la Présidence de la Chambre de Commerce est une tâche urgente que Le CNRD doit inscrire dans ses priorités.

  Pour ce faire et dans l'objectif de poser des actes positifs et durables, il importe de commencer, avant toute autre action, par l'organisation d'un audit approfondi et clair. C'est là un préalable indispensable pour pouvoir disposer d'une Chambre de Commerce accepté de tous et crédible.

   Reposant sur le système du centime additionnel, la Chambre de Commerce a enregistré en recettes plusieurs centaines milliards de fg. Jusqu'à ce jour aucun compte rendu n'a été fait aux opérateurs économiques. Il s'agit là d'une question préjudicielle à laquelle le GOHA est fermement attaché.

   S'il faut s'inscrire dans les objectifs définis par le CNRD, et auxquels le GOHA adhère fermement, la Chambre de Commerce a besoin d'un sang neuf, débarrassée des fameux promoteurs de troisième mandat et autres organisateurs du complot de "l'eau empoisonnée".

   Des Édifices abritant des Chambres régionales de commerce ont été construits sans concertation et sans compte rendu.

    De millier d'opérateurs économiques ont été victimes de pillage et de destruction de leurs biens sous le régime de Mr Alpha Condé. Mais aucune compassion n'a émané des responsables de cette fameuse Chambre. C'est le GOHA qui s'est investi et qui gère les dossiers de toutes les victimes.

Le GOHA invite les nouvelles autorités à s'inscrire dans une action constructive durable en œuvrant à la mise en place d'une Chambre responsable, capable de jouer un rôle moteur dans le développement socio-économique de notre pays. Dans cette perspective, fort de tous ses membres à l'intérieur et à l'extérieur de la Guinée, le GOHA est disposé à s'investir pleinement.

Conakry, le 6 Janvier 2022

Le PRÉSIDENT du GOHA

Chérif Mohamed Abdallah Haidara

Créé le Jeudi 06 janvier 2022 à 10:17

TAGS