Sanctions américaines : Pourquoi le silence du Gouvernement ?

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne et son Premier ministre Mohamed Béavogui
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne et son Premier ministre Mohamed Béavogui

CONAKRY-Théâtre d’un coup d’Etat, perpétré par le colonel Mamadi Doumbouya le 05 septembre 2021, la Guinée a été exclue par Washington de l’AGOA, le programme américain de préférence commerciale en faveur des pays africains.

Les Etats-Unis accusent l’actuel gouvernement Guinéen d’avoir violé le statut de l'AGOA. Conséquences : La première puissance mondiale a suspendu la Guinée son programme de préférence commercial. Sauf que les nouveaux maîtres de Conakry se murent dans un silence assourdissant depuis la prise de cette décision. Jusque-là, aucune réaction officielle.

Plusieurs ministres contactés par Africaguinee.com n’ont pas souhaité s’aventurer sur le terrain « sans l’aval » du nouveau maître du pays, colonel Mamadi Doumbouya, qui vient de limoger une ministre qui était en désaccord avec le colonel Amara Camara, présenté comme le numéro « 2 » du CNRD.

« Je suis désolé, comme on n’en a pas discuté avec le Président, on ne pourra d’abord faire de commentaires », glisse un ministre. Une prudence qui se comprend quand on sait que sur la communication gouvernementale est désormais surveillée à la loupe.

Le 16 décembre dernier, le premier ministre Mohamed Béavogui avait a attiré l’attention des membres du Gouvernement sur la nécessité de maitriser leurs communications au grand public.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 03 janvier 2022 à 15:11