Soudan : Général Abdel Fattah Al-Burhan, nouvel homme fort de Khartoum

Afrique
Général Abdel Fattah Al-Burhan
Général Abdel Fattah Al-Burhan

KHARTOUM- Au Soudan, pays d’Afrique de l’Est, englué dans une instabilité politique, les carottes sont cuites ! L’armée a repris le Pouvoir aux mains des civils. Les choses se sont vite accélérées ce lundi 25 octobre 202.

Les forces armées ont arrêté le premier ministre de la transition et les membre du Gouvernement tôt ce matin du lundi 25 octobre 2021, avant d’annoncer la dissolution du Gouvernement et l’instauration de l’Etat d’urgence.

C’est désormais le Général Abdel Fattah Al-Burhan qui dirige le pays. Jusqu’à maintenant ce haut gradé de l’armée qui pilotait le conseil de transition, a annoncé la dissolution du conseil ainsi que du gouvernement.

Dans son adresse à la nation, le General Al-Burhan, déclare que l’état d’urgence est décrété dans tout le pays et qu’un ‘’ gouvernement de compétence sera formé’’. Il réitère tout de même son ‘’attachement à la transition vers un Etat civil’’.

Abdel Fatta-Al-Burhan, promet aussi de créer de nombreuses institutions étatiques comme la cour suprême qui aurait dû voir le jour il y a plusieurs mois selon le calendrier de transition acté après le renversement de Oumar El Bechir.

A rappeler que ce coup de force intervient après plusieurs semaines de tension entre des autorités militaires et civiles de la transition.  

 

Bah Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com.

Créé le Lundi 25 octobre 2021 à 20:27

TAGS