Guinée : L’étau se resserre autour de certains hauts fonctionnaires…

Guinée
Dr Lonsény Nabé, Gouverneur de la Banque centrale et Mamadouba Sylla, secrétaire Général du ministère du budget
Dr Lonsény Nabé, Gouverneur de la Banque centrale et Mamadouba Sylla, secrétaire Général du ministère du budget

CONAKRY- L’étau se resserre autour de certains hauts dirigeants de l’administration ! Cette fois-ci, ce sont les Directeurs Généraux des Établissements Publics à caractère Administratif (EPA). Au lendemain de leur rencontre avec le CNRD (comité national du rassemblement pour le développement) au Palais Mohamed V, le Gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), a annoncé que tous les excès constatés dans les mouvements de fonds après le dégel des comptes, seront justifiés.

« Certains établissements dont les comptes ont fait l'objet de dégel total ont fait beaucoup de retraits. À ce stade là on ne peut pas dire qu'il y a eu détournement, mais le CNRD a dit :  chacun doit pouvoir justifier les mouvements et les soldes. C'est ce qui a entraîné les entretiens avec un certain nombre de responsables avec le CNRD, il y a deux jours », explique le Dr. Lonsény Nabé.

Le Gouverneur de la Banque centrale explique que c’est pour permettre aux services publics de fonctionner sans rupture, que le CNRD a été amené à faire appliquer des mesures de souplesse requises. Certains responsables des EPA ont profité de cette situation pour faire des opérations excessives de retrait.

« Les comptes qui ont fait l'objet de dégel sont des comptes des services publics et des entités parapubliques.  Majoritairement, c’est pour faire face aux salaires pour que le niveau de vie des travailleurs ne soit pas affecté », a-t-il précisé.

Les autres administrations locales, telles que les Gouvernorats ont également été prises en compte. Il en est de même pour les dépenses concernant la santé. Une centaine d’entreprises publiques et parapubliques sont concernées par les opérations de contrôle en cours.

Le ministre secrétaire Général de la présidence, Amara Camara avertit que le CNRD sera sans « pitié et sans état d'âme », face aux malversations.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 24 octobre 2021 à 21:47