Amara Camara prévient : « On continuera la traque des personnes… »

Guinée
Colonel Amara Camara, ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République
Colonel Amara Camara, ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République

CONAKRY-Alors que les populations se plaignent des exactions commises par certains hommes en uniforme militaire, le ministre secrétaire général à la présidence, a annoncé, ce samedi 23 octobre 2021 que le CNRD a pris des mesures fortes pour lutter contre ces pratiques.

« Des mesures sont en train d'être prises pour éradiquer les mauvaises graines dans nos rangs. Ça va continuer tous les jours même si ça ne fera pas l'objet de communication à chaque fois. Le CNRD veut, au même titre, assainir l'administration publique et moraliser la gestion de la chose publique, donner un comportement digne d'un soldat, que le soldat guinéen soit celui qui est au service de la population et non celui qui se va servir de la population », annoncé le porte-parole du CNRD.

Colonel Amara Camara indique que les hommes qui vont chez des opérateurs économiques, des industriels pour une demander une assistance ne sont pas mandatés par le CNRD. Selon lui, ça relève de l'escroquerie.

« Le numéro 100 existe encore. Que les populations l'utilisent pour les démasquer, on continuera à faire la traque de ces personnes pour débarrasser de la Guinée de ses mauvais enfants. Des dispositions particulières ont été prises, la police militaire a eu des moyens supplémentaires pour continuer à faire des opérations de patrouille dans la ville de Conakry pour, non seulement dissuader ces gens-là, mais également pouvoir prendre des militaires errants pour les ramener au camp et les mettre à la disposition de leurs commandants d'unités pour que le service pour lequel ils sont payés puissent se faire normalement dans les règles de l'art », a-t-il dit.

A suivre…

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 23 octobre 2021 à 21:25