La junte sous pression : Pourquoi la frontière Guinée-Sénégal reste fermée?

Guinée
Frontière de Sambailo à Koundara
Frontière de Sambailo à Koundara

CONAKRY- Annoncée avec assurance et espoir, l’ouverture graduelle des frontières avant le 24 septembre patine. Et pour cause : La frontière terrestre Guinée-Sénégal et Guinée Bissau reste toujours fermée. 

Une première promesse non tenue par la junte, qui avait pourtant assuré que cette frontière, fermée depuis un an, allait être débloquée, le 24 septembre 21. L’espoir que cette annonce avait suscité cède la place au désenchantement et à la désillusion.

Où se situe le blocage ? Pourquoi ce glissement de calendrier ? Pour le moment, il n’y a aucune communication officielle, laissant libre court à toute sortes d’interprétation et de spéculation.

Certains n’excluent pas que ce glissement soit le fait de certains agents postés à cette frontière et qui profitent de la contrebande qui fleurit dans cette zone, pour s’enrichir. D’autres voient des motifs purement inavoués, de la part du CNRD (Comité national du rassemblement pour le développement).

Lire aussi-Frontières Guinée-Sénégal : Les commerçants partagés entre espoir et désillusion…

Interpelées, les autorités locales de Koundara ont confié à Africaguinee.com que tous les rapports demandés par le CNRD ont été rédigés et envoyés vers Conakry dans les règles. Nos sources ajoutent que des tractations se poursuivent.

Une source militaire qui s’est confiée à un journaliste d’Africaguinee.com, a indiqué qu’une décision pourrait tomber en début de la semaine prochaine.

Alors que l’impatience grandit, chez les habitués de cet axe qui vivent du commerce transfrontalier, le 21 septembre dernier, le CNRD avait annoncé que la réouverture de ces deux frontières fera l’objet d’un communiqué. Pendant ce temps, les frontières terrestres des autres pays voisins de la Guinée, ont déjà été rouvertes.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 26 septembre 2021 à 14:19