Le colonel Doumbouya répond à la CEDEAO : "seul le peuple souverain de Guinée décidera de son destin…"

Guinée
Colonel Mamady Doumbouya, président du CNRD et les présidents Alassane Ouattara et Nana Akufo-Addo à Conakry
Colonel Mamady Doumbouya, président du CNRD et les présidents Alassane Ouattara et Nana Akufo-Addo à Conakry

CONAKRY-Le Colonel Mamady Doumbouya, chef de la junte militaire qui a renversé Alpha Condé, a répondu fermement à la CEDEAO qui a pris des sanctions contre lui et ses collaborateurs membres du CNRD.

Après avoir écouté, jeudi 17 sept.-21, Alassane Ouattara et Nana Akufo Addo qui lui ont fait part des sanctions prises par la CEDEAO contre la Guinée, et l’exigence d’organiser des élections présidentielle et législatives dans un délai de six, le tombeur d’Alpha Condé a répliqué, en indiquant « seul le peuple souverain de Guinée décidera de son destin ». Il a aussi martelé devant les deux chefs d’Etat que son travail se fera en Guinée et qu’il n’a pas besoin de voyager.

Gel des avoirs et interdiction de voyage

« Sur le gel des avoirs et l’interdiction de voyage, les échanges ont été très brefs sur ce point. Le président a répondu que nous CNRD, nous sommes des soldats, et que notre mission se passe en Guinée. Donc, pas besoin de voyager et qu'il y avait rien à geler sur nos comptes», a confié ce samedi 18 septembre 2021, le porte-parole du CNRD lors d’un point de presse à Conakry.

Élections dans 6 mois…

Amara Camara ajoute qu’en ce concerne l’exigence de la CEDEAO relative au retour à l’ordre constitutionnel et l’organisation d’élections dans un délais de six mois, le colonel Doumbouya a rappelé à ses hôtes qu’il était important que la CEDEAO écoute les aspirations légitimes du peuple de Guinée.

« Il a insisté de faire attention à ne pas commettre les mêmes erreurs du passé. Pour éviter ces erreurs, il les a informés que des concertations nationales sont en cours et que seul le peuple souverain de Guinée décidera de son destin », a-t-il précisé. 

Seule la volonté du peuple de Guinée qui vaille

Et d' annoncer : "Nous avons commencé des concertations nationales depuis le mardi. Il y a des parties qui sont très réactives qui commencent déjà à nous faire parvenir des mémorandums. Cela va se poursuivre jusqu'à la semaine prochaine. Sur ce, je vous appelle à la sérénité et au calme, il n'y a que la volonté du peuple de Guinée qui vaille"

Du sort d’Alpha Condé

Le porte-parole de la junte a réaffirmé qu’il est clair que l’ancien président demeurera en Guinée au lieu de choix du CNRD. « Toutes les mesures sont prises par le CNRD pour le respect de  l'intégrité physique et morale de l'ancien président Alpha Condé. Il se trouve en un lieu sûr. Il bénéficie de tous les traitements dus à son rang», a-t-il assuré.

Nous y reviendrons !

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 18 septembre 2021 à 13:41