Des coupeurs de route sévissent encore : "Même les enfants qui avaient 1000 et 2000 Gnf n'ont pas été épargnés..."

Faranah
Image d'archive
Image d'archive

FARANAH- Dans la nuit du mardi 31 août 2021, des coupeurs de routes armés ont braqué un minibus Ford immatriculé RC 6532 en provenance de Faranah pour Conakry. Plus de 30 millions Gnf et d'autres objets de valeur ont été emportés par les assaillants.

L’attaque a eu lieu dans la sous-préfecture de FRIGUIAGBE. Cinq (5) hommes armés de pistolets, de couteaux et de ciseaux, venus à bord de trois motos ont dépouillé les passagers avant de disparaître dans la nature. Joint au téléphone par notre correspondant, le chauffeur du véhicule attaqué, BANGALY CISSÉ explique :

« Après avoir dépassé le barrage de Friguiagbe d'environs 5km, les coupeurs de routes nous ont pourchassé et m’ont obligé à me garer et d’éteindre le moteur. Au début j’avais refusé, mais vu l’état de la route, je ne pouvais pas rouler à vive allure. C’est ainsi qu’ils ont tiré sur le côté chauffeur. Chose qui m'a obligé à entrer en brousse. Je suis vite descendu en retirant la clé du véhicule et rejoindre les passagers.

Une fois immobilisé, les assaillants ont procédé à une fouille minutieuse. Le premier qui est rentré s'est immédiatement dirigé vers un jeune passager qui avait un montant de 25 000 000 Gnf en espèce sur lui.  Il lui a retiré tout son argent, une autre passagère qui avait elle aussi un montant de 6 millions en espèces a été contrainte de céder son argent. Même les enfants qui avaient 2000 Gnf et 1000 Gnf n'ont pas été épargnés. Tous les téléphones androïde ont tous été emportés ». 

Alpha Amadou Barry

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Faranah

Créé le Mercredi 01 septembre 2021 à 10:21