Ebola : Plusieurs dizaines de contacts recensés à Labé…

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

LABE- Plusieurs dizaines de contacts ont été recensés à Labé à la suite de la découverte d’un cas confirmé d’Ebola dans la capitale ivoirienne, a appris Africaguinee.com de sources officielles. 

Selon le Directeur régional de la santé de Labé, ils sont en tout 51 contacts qui ont été recensés dans la cité de Karamoko Alpha. Tous ont eu un contact direct avec la jeune fille d’origine guinéenne qui a été testée positive à Ebola à Abidjan. 

« À Labé il y a 51 contacts. Tous sont liés à la chaine de déplacement de la maladie. La bonne nouvelle, tous ces contacts n'ont présenté aucun signe pour l'instant. Ils sont bien suivis. L'autre bonne nouvelle, même le chauffeur qui a convoyé la fille de Labé à Nzérékoré est venu. Il fait partie des contacts. Il n'a rien pour le moment », a confié le Dr Elhadj Mamadou Houdy Bah, le Directeur régional de la santé de Labé. 

La Côte d’Ivoire a fermé sa frontière avec la Guinée. La sécurité a été renforcée à tous les points de passage au niveau de la frontière. 

Du côté d’Abidjan, le chauffeur qui a conduit la patiente guinéenne à Ounamou, et son apprenti ont été également retrouvé. Ils ne présentent pour le moment pas de symptômes. 

Selon le président de l’association des ressortissants de Labé en Côte d’Ivoire, les guinéens ne sont victimes d’aucune forme de stigmatisation pour le moment. 

La Côte d’Ivoire qui a recensé plusieurs contacts a déjà entamé sa campagne de vaccination contre la maladie à virus Ebola. 

Réuni ce mercredi 18 août 2021, le comité départemental de veille de Yamoussoukro élargie à la maladie de l’Ebola, a lancé une alerte sur la situation sanitaire qui serait inquiétante si la population n'adhère pas au respect des mesures barrières et ne dénonce pas les cas suspects. 

A ce jour, 120 personnes ont été identifiées comme personnes à contact, susceptibles de développer la maladie. 

Si la prise en charge a permis de sauver la dame, mais de nombreux cas actifs sont en isolation, certainement d'autres en circulation, a indiqué le comité départemental de veille de Yamoussoukro. Actuellement, un suspect est en observation à Bouaké. La Côte d'Ivoire est désormais classée parmi les pays  où la maladie d'EBOLA sévit.

 

Alpha Ousmane Bah 

Pour Africaguinee.com 

Tél :(+224) 664 93 45 45

Créé le Mercredi 18 août 2021 à 18:31

TAGS