Ebola : la Côte d'Ivoire a-t-elle fermé ses frontières avec la Guinée ? 

Guinée
Alpha Condé et Alassane Ouattara
Alpha Condé et Alassane Ouattara

ABIDJAN- Une jeune Guinéenne venue de la préfecture de Labé,  a été déclarée porteuse du virus Ebola à Abidjan, le samedi 14 août 2021.

Face  à la résurgence de cette maladie hautement contagieuse et mortelle, les autorités ivoiriennes ont pris des dispositions pour éviter sa propagation. Elles ont notamment annoncé le renforcement de la surveillance épidémiologie dans les structures de santé et le contrôle sanitaire au niveau des frontières. 

Dotée d’une grande expérience dans la gestion de cette épidémie, la Guinée quant à elle a livré 5000 doses de vaccins qui ont été acheminées par vol spécial en Côte d'Ivoire. 

C'est dans ce contexte que des informations circulent depuis hier, selon lesquelles la Côte d’Ivoire aurait fermé ses frontières terrestres avec la Guinée. Pourtant entre 2014 et 2016, au moment de la pire épidémie d'Ebola, jamais enregistrée en Afrique de l'Ouest et qui avait fait plus de 2000 morts en Guinée, Abidjan n'avait pas fermé ses frontières. 

Qu'en est-il réellement ?

Interrogé par Africaguinee.com, le préfet de Lola qui fait frontière avec la Côte d’Ivoire a indiqué qu'il n'a pas l'information selon laquelle les frontières ont été fermées. 

Le Gouverneur de la région de N'zérékoré également a abondé dans le même sens soulignant qu'il n'a pas reçu l'information officiellement pour le moment. Il a toutefois précisé que les voyageurs sont tenus obligés de livrer leur pass sanitaire ou d'un certificat de negativité à la Covid-19 pour traverser la frontière. 

Nous y reviendrons ! 

 

Depuis N'zérékoré, Paul Sakouvogui 

Pour Africaguinee.com 

Créé le Mardi 17 août 2021 à 12:04