Guinée : Une récente décision d'Alpha Condé se heurte à un obstacle majeur…

Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée

CONAKRY- L'application d'une décision du Président Alpha Condé se heurte à un obstacle majeur. Alors que le taux de vaccination est de 4% en Guinée, le Chef de l'Etat exige désormais le pass sanitaire à tous les travailleurs et visiteurs de l'administration publique. Pourtant, le pays fait face actuellement à une crise de "vaccins".

De nombreux citoyens ayant pris leur première dose de vaccin, n'arrivent pas à avoir leur seconde dose, à cause du déficit d'approvisionnement. Ce vendredi 13 août 2021, le Directeur Général de l'ANSS a demandé une dérogation pour certains travailleurs dans les différents départements ministériels.

Lire aussi-Guinée : Alpha Condé exige le pass sanitaire à tous les travailleurs de l'administration…

"Le Gouvernement a fait un exercice de simulation en imposant le pass vaccinal à tous les départements (…) nous avons demandé au ministère de la santé que ceux qui ont pris leur première dose, que leur accès soit accepté s'ils ont leur carnet (de vaccination). Parce que ce n'est pas de leur faute de ne pas avoir pris la 2ème dose. Car nous n'avons pas eu l'approvisionnement en temps. Il y aura cette dérogation jusqu'à ce que les deuxième doses arrivent en Guinée", a formulé Dr Sakoba Keita.

L'arrivée des vaccins est annoncée en début de la semaine prochaine, a indiqué l'épidémiologiste qui a averti qu'à partir de septembre prochain, le pass vaccinal sera imposé pour tout déplacement en Guinée.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 13 août 2021 à 15:54

TAGS