Coupure d’électricité au Ct-Epi de Gbéssia : "Au moins 11 personnes sont mortes…"

Covid-19
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Des patients de COVID-19 sont-ils morts au centre de traitement épidémiologique de Gbéssia suite à une coupure d’électricité ? Oui ! Selon un patient qui a vécu les faits. D’après le témoignage d’un patient qui était alité au CT-EPI de Gbéssia au moment des faits, une dizaine de patients qui étaient sous oxygénation sont décédés le 3 août dernier suite à une coupure d’électricité qui a duré plus d’une heure et demie.

Interrogé par Africaguinee.com, ce patient qui est récemment guéri de COVID-19 dans ce centre de traitement épidémiologique, nous affirmé que suite à la coupure d’électricité, presque tous les patients qui étaient sous oxygénation dont l’âge était avancé étaient décédés ce jour.

Lire aussi-CT-EPI de Gbéssia : des patients de Covid-19 sont-ils morts suite à une coupure de courant?

« Tous ces gens qui sont morts étaient sous oxygénation. Et l’oxygène est directement branché au courant et quand il y a coupure d’électricité, tout s’arrête. Ce jour les médecins étaient vraiment débordés. Personnellement j’avais assisté les médecins un peu parce que je partais dire aux vieilles personnes de débranché l’oxygène. Parce que quand le courant vient des fois, c’est avec une forte tension et cela pouvait créer des dégâts », nous a confié cette victime de COVID-19 qui a gardé l’anonymat avant de blanchir les médecins.

« Les gens disent que c’est la faute aux médecins ont tort. Pour moi tel n’est pas le cas. Parce qu’au centre de Gbéssia, ils ont un groupe électrogène. S’il y a coupure d’électricité le groupe prend le relais à la seconde près. Ce jour, il y eu au moins 11 personnes qui sont mortes et parmi eux, il y a 6 qui sont décédées à l’heure qui a suivi la coupure d’électricité. La coupure a duré au moins une heure 30 minutes. Bien-sûr ces gens sont morts à cause de la coupure du courant, mais c’est n’est pas la faute aux médecins », a témoigné notre source.

Interpelé sur ce sujet le 05 août dernier, Dr Sakoba Keita avait admis qu’il y avait eu coupure de courant et des morts, tout en annonçant que des enquêtes étaient en cours pour en déterminer la cause.  

« Il y a eu des morts, je le sais. Mais dire que c’est la coupure du courant qui a provoqué le décès, je ne saurais le dire parce qu’en matière de science, on parle des liens de cause à effet. C’est vrai qu’il y a eu coupure et des morts. Mais dire que c’est la coupure qui l’a provoqué, pour le moment les enquêtes sont en cours, on ne pourra pas vous en dire plus par rapport à ça », avait déclaré le DG de l’ANSS.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le Jeudi 12 août 2021 à 15:08