Covid-19 : témoignage choc de Salimatou Baldé, guérie du variant Delta...

Conakry
Salimatou Baldé
Salimatou Baldé

CONAKRY-Salimatou Baldé a été testée positive à la Covid-19 et a passé plus de 2 semaines au Centre de traitement épidémiologique (CT-épi de Gbessia) avant d’être déclarée guérie. Journaliste à Visionguinee.info,  notre consœur a attrapé le variant Delta, considéré comme le plus dangereux des mutants du virus sarc-cov2. Africaguinee.com a recueilli son témoignage. Elle raconte ce qu'elle a enduré et ce qu’elle a vécu pendant son isolement. Elle appelle les citoyens à croire en l'existence de la maladie et d'accepter de respecter les mesures barrières.

Africaguinee.com : Vous venez de sortir de CT-épi de Gbessia où vous avez suivi un traitement à la Covid-19. Dites-nous comment avez-vous été déclaré positive ?

SALIMATOU BALDE : C’était le mardi 27 juillet 2021 que j’ai été déclarée positive à la COVID-19 pendant que j’étais en mission à Kamsar. Et le 28 juillet, on m’a pris dans une ambulance de Kamsar jusqu’au centre de Gbéssia. Arrivée au centre, les médecins se sont bien occupés de moi. Franchement, ils s’occupent bien des patients. Il y a des psychologues qui sont toujours présents pour accompagner les nouveaux malades. Le jeudi 29 juillet 2021, j’ai commencé à avoir peur parce que, ce jour-là, il y a eu 9 patients qui sont décédés.

Lorsque j’ai posé la question de savoir la cause de leur mort, les médecins m’ont dit que c’était la COVID-19. Cela m’avait vraiment fait peur, mais j’ai su gérer à mon niveau sans le dire à mes parents, ni à mes collègues de travail pour ne pas les inquiéter. J’ai passé 15 jours au centre de Gbéssia. Quelques jours après avoir été admise au centre, j’ai refait le test, le résultat s’est avéré positif. C’est seulement le lundi dernier que j’ai été testée à nouveau et heureusement, c’était négatif et j’ai pu regagner mon domicile.

Est-ce que vous étiez déjà fait vaccinée avant de contracter la maladie ?

J’étais déjà vaccinée quand j’ai été testée positive à la COVID-19, le variant delta. Le vaccin n’empêche pas d’être contaminé par le coronavirus, mais il aide beaucoup les malades. Quand on est vacciné, on peut mieux résister à la COVID-19 parce que moi les médecins m’avaient dit que si je n’étais pas vaccinée, j’allais souffrir énormément. Egalement, une personne guérie du coronavirus peut aussi être contaminée si elle ne respecte pas les mesures sanitaires. C’est-à-dire le lavage des mains, le port de masque, la distanciation physique.

Quels conseils avez-vous à donner à la population ?

Le coronavirus est une réalité, il est là. Il faut que tout un chacun essaie de se protéger et protéger ses proches. On ne sait pas qui est atteint de COVID ou pas dans la cité. Donc, respectons toutes mesures sanitaires afin de protéger nos différentes familles parce qu’on peut être contaminé sans présenter des symptômes alors que notre famille, nos proches qui n’ont pas les mes mêmes anticorps sont donc exposés.

Propos recueillis par Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le Mercredi 11 août 2021 à 20:33

TAGS