Aboubacar Kassé, porte-parole de la Police : "Pourquoi Sorel Bangoura a été arrêté…"

Conakry
Contrôleur général Aboubcar Kassé, porte-parole de la police
Contrôleur général Aboubcar Kassé, porte-parole de la police

CONAKRY-Pourquoi le Secrétaire Fédéral de l'Union des Forces  Démocratiques de Guinée (UFDG) de Matam a-t-il été interpelé ? Soria Sorel Bangoura est en garde à vue, depuis vendredi soir, au commissariat de police de Matam, où il a été auditionné.

Si certains voient des raisons politiques derrière son arrestation, la police précise que ça n'a rien à voir. C'est du moins ce qu'a déclaré, le contrôleur général Aboubacar Kassé, porte-parole de la police, interrogé ce dimanche 8 août 2021 par un journaliste d'Africaguinee.com.

"Soria est propriétaire d'une boîte de nuit. C'est dans le cadre du non-respect des mesures sanitaires qu'il a été interpelé. Il n'est pas le seul. D'autres propriétaires de bars sont aussi arrêtés. Nous avons reçu l'information de l'autorité qu'il y a un bar à Matam qui fonctionne. C'est comme ça qu'on a reçu l'information. Donc, la police est allée sur les lieux procéder à l'interpellation des propriétaires et de certains clients. C'est une boîte de nuit qu'on a trouvé ouverte. Le propriétaire a été identifié et interpelé", a précisé le contrôleur Général Aboubacar Kassé.

Lire aussi-Conakry : Sorel Bangoura, fédéral de l'UFDG de Matam interpelé…

Interrogé samedi soir, le fédéral de l'UFDG Sorel Bangoura a déclaré qu'il a été arrêté à 19 heures alors qu'il était assis à sa résidence. L'ancien candidat à la mairie de Matam s'interroge sur les motifs de son interpellation. A l'allure où vont les choses tout porte à croire qu'il sera déféré dès ce lundi 09 août. Le porte-parole de la police fait d'ailleurs remarquer qu'il n'est pas le seul propriétaire de lieux de loisirs à avoir été arrêté.

"Au même moment, à Kaloum, Matoto, Dapompa, Matam des propriétaires de lieux de loisirs ont été interpelés. Ce sont des gens qui ne respectent pas le couvre-feu. Ce n'est lié à rien si ce n'est que ça. Sorel n'est pas le seul. D'autres tenanciers sont arrêtés, ils sont en prison, ce parce que c'est le week-end qu'ils n'ont pas été présentés au tribunal. C'est tout. Les boîtes de nuit sont fermées jour et nuit", a précisé M. Kassé.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 08 août 2021 à 15:56

TAGS