Mamadi Kourouma affronte le CEE à 51 ans : "Je suis polygame et père de 10 enfants…"

Guinée
Mamadi Kourouma
Mamadi Kourouma

SIGUIRI-A 51 ans, Mamadi Kourouma a décidé d'affronter le Certificat d'Etude Elémentaire (CEE). En Guinée, c'est certainement le plus vieux candidat de l'examen d'entrée en 7ème cette année. Il s'assume et affiche avec fierté son choix. Ce polygame travaille dans une société minière. Son ambition ? Pousser les études jusqu'à l'université. Africaguinee.com l'a interrogé.

AFRICAGUINEE.COM : Quel est votre nom et quel âge avez-vous ?

Je suis Mamadi Kourouma, âgé de 51 ans. Je suis travailleur à la société SMD (société minière de Dinguiraye). 

Pourquoi avoir décidé d'affronter l'examen à cet âge ?

La décision est personnelle. Je l'ai décidé parce que seule l'Afrique est en retard, et cela à cause de l'analphabétisme. Sinon, j'apprends aussi le N'KO avec Karamoko Abdoulaye Sanoh. 

Où avez-vous fait l'école primaire ?

J'ai commencé d'abord à étudier à l'école de formation ouverte par la société où je travaille. Mais après trois ans, (2008, 2009, 2010) on l'a fermé. La société a ensuite ouvert un autre centre à Léro en 2015. Ce dernier a aussi été fermé. J'ai décidé de prendre un instituteur du nom de Alsény Sock qui me dispensait les cours à domicile pendant mes 2 jours de repos. J'ai aussi beaucoup travaillé avec M. Antoine Loua, le directeur de l'école primaire Mariam Sall à Lero Centre. C'est de là que j'ai présenté ma candidature libre qui a été acceptée. J'ai eu la  chance de faire l'examen dans le même centre.

Etes-vous marié ?

Je suis marié à deux femmes et père de 10 enfants. 

N'êtes-vous pas gêné de vous retrouver au milieu des élèves qui ont l'âge de vos enfants ?

Non ! Quand tu as honte d'étudier, tu n'auras pas de connaissances.

Jusqu'où comptez-vous allez dans les études si vous décrochez le CEE (certificat d'étude élémentaire) ?

Je compte aller jusqu'à l'université, voire même en France. Je travaille et j'ai de l'argent. Je veux bien poursuivre mes études.

Avez-vous un appel à lancer à l'endroit de personnes qui ont votre âge et qui ont honte de retourner à l'école pour apprendre ?

Ce que j'ai à dire aux autres qui ont peut-être le même âge que moi, d'abord, c'est le manque de courage qui fait que l'Afrique en générale est en retard, la Guinée en particulier. On étudie pour facilement comprendre les choses et progresser.

Le prophète Mohamed paix et salut sur lui  a dit : "pour gagner à l'au-delà, il faut étudier, pour gagner dans ce monde ici-bas, il faut étudier aussi".

Donc, les études, c'est la chose la plus importante qui soit dans le monde. J'encourage aussi les africains à apprendre le N'KO. Avec la connaissance, nous les africains, on peut fabriquer les voitures, avions…Donc, j'invite les autres à embrasser les études.

 

Propos recueillis par Diarra Sidibé

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 03 août 2021 à 17:34