ONU: le Gouvernement guinéen réagit à l'interpellation du Conseil de Sécurité…

Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée et Antonio Guteress, Secrétaire Général de l'ONU
Alpha Condé, président de la République de Guinée et Antonio Guteress, Secrétaire Général de l'ONU

CONAKRY-Interpelé par le Conseil de Sécurité de l'ONU (Organisation des Nations-Unies), sur la résolution 1540, le Gouvernement guinéen a réagi.

La Guinée a été encouragée de soumettre son premier rapport national au Comité 1540 du Conseil de sécurité, sur les mesures qu'elle a prise pour empêcher la prolifération des armes de destruction massive à des acteurs non étatiques, y compris des organisations terroristes. Ce, conformément à la résolution 1540 du Conseil de sécurité des Nations Unies, adoptée en 2004.

Interrogé par un journaliste d'Africaguinee.com, le porte-parole du Gouvernement a indiqué que les recommandations formulées seront prises en compte dans les prochains jours. Selon Tibou Kamara, il n'y a pas de mauvaise volonté de la part du Gouvernement guinéen.

Lire aussi-ONU : Le Conseil de Sécurité interpelle le Gouvernement Guinéen...

"Nous sommes partenaires de toutes les institutions et organisations internationales. Il est évident que dans l'esprit et dans le cadre du partenariat, tout ce qui est demandé à chaque pays de faire sera fait. Je pense qu'il y a eu peut-être, un peu de lenteur ou de retard, mais il n'y a pas de mauvaise volonté du Gouvernement guinéen. Vous verrez que dans les prochains jours, les recommandations qui ont été faites seront prises en compte", a assuré M. Kamara.

17 ans après l'adoption de la résolution 1540, 184 des 193 États membres de l'ONU ont fourni leur rapport. La Guinée fait partie des 9 Etats membres  des Nations Unies dans le monde qui n'ont pas rempli cette obligation.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 30 juillet 2021 à 15:06