BEPC : Dalanda Diallo a préféré perdre son examen que d'ôter son voile…

Kissidougou
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Une candidate au BEPC (brevet d'étude de premier cycle) a préféré perdre son examen que d'ôter son voile. Mariama Dalanda Diallo, a été renvoyée de son centre d'examen, à cause de son mode vestimentaire.

Les faits se passent à Kissidougou. Interrogée par notre correspondant dans la région de Faranah, la jeune fille en larmes s'est justifiée :

"Moi je suis naturellement voilée depuis mon enfance. J'ai commencé à porter le voile depuis à l'âge de 10 ans. J'ai aimé cet habillement sans aucune force extérieure.  Pendant l'année scolaire, j'avais dit à mon Directeur que je veux bien faire le brevet sans que mon visage ne soit aperçu.

Il m'a dit qu'il verra ce qu'il peut faire pour moi. Du coup, j'ai continué ma révision. Lorsque je m'apprêtais à affronter les épreuves de rédaction que le délégué m'a renvoyée", a-t-elle témoigné.

La fille a proférée perdre son examen, que d'enlever sa voile intégrale. Un cas similaire s'est produit à Mamou où un candidat au BEPC a préféré son téléphone à l'examen.

Faut-il rappeler que cette année le ministère de l'Education a interdit le voile intégral lors des examens nationaux.

 

Alpha Amadou Barry

Correspondant régional d'Africaguinee.com

A Faranah

Créé le Jeudi 29 juillet 2021 à 20:57