Coyah : un gendarme mis aux arrêts pour "torture" et "séquestration"…

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

COYAH-L’adjudant Tidjane Barry, en service à la gendarmerie de Faranah, accusé d’avoir battu, torturé et séquestré Mamadou Oury Bah et son épouse, vient d'être mis aux arrêts. L’acte s’est passé le dimanche 11 juillet 2021 au environ de 8 heures, à Friguiady plateau (cocherie) en face de l'usine Topaz dans la sous-préfecture de Manéyah.

Selon les victimes, le nommé Tidjane Barry se réclamant héritier de la parcelle 14 du lot 6 situé en bordure de route, a fait irruption devant la boutique de monsieur Mamadou Oury Bah dans la matinée du dimanche 11 juillet 2021 au environ de 8 heures.

Habillé en tenue de gendarme avec son arme et ses menottes, l’adjudant Barry aurait maltraité le couple Bah à cause d’une parcelle de terre dont il se réclamerait propriétaire.

 « Arrivé devant ma boutique il m'as dit : tu ne vas pas travailler ici aujourd'hui, puisque je t'ai dit ainsi que les autres occupants des lieux de quitter vous refusez. Je lui ai répondu que je ne vais pas quitter puisque le domaine appartient à mon défunt grand frère, c'est ainsi qu'il a pris mes tables bancs et mes thermos de café pour jeter », relate la victime. Mamadou Oury Bah

« Ne pouvant pas me battre contre lui puisqu'il est non seulement plus fort et en même temps armé, j’ai décidé de ramasser les tables bancs et les remettre à leur place. C’est entre temps qu’il s’est jeté sur moi en me rouant de coups. Pire, il sort ses menottes pour me menotter contre le pilier de ma boutique avant de multiplier les coups en me frappant comme un vulgaire bandit avec sa ceinture et des coups de pied avec ses brodequins, tout en menaçant de me tuer sans que rien ne sort », a déclaré M. Bah.

Et de poursuivre : « Ne sachant pas quoi faire, j’ai commencé à appeler au secours mais personne ne pouvait s'approcher puisque l’agent était armé. Il a retiré mon téléphone Android Samsung galaxy et m'a laissé attacher aux menottes pendant 30 minutes avant de me libérer suite à l'implication de sa mère qui est venu lui crier dessus''.

Sa femme nourrisse d’un bébé de 7 mois du nom n’aurait pas été épargnée par le gendarme. Elle aussi, en voulant s'enquérir de l'état de son mari s’est vu tabassée à son tour par l'adjudant Barry, entraînant une blessure à son bras et un gonflement à la gorge.

Suite aux actes de violence physique qu'elles ont subies, les victimes ont déposé une plainte à la brigade de recherche de la gendarmerie de Coyah pour que justice soit faite.

 « Après une première convocation, le jeune adjudant Tijane Barry a d’abord refusé de répondre à la convocation de la gendarmerie. Mais il a été finalement arrêté ce jeudi 22 juillet 2021 après 10 jours de tractation entre lui et la brigade de recherche. Le dossier devrait être transmis au procureur de la justice de paix de Coyah pour que le droit soit dit » a fait savoir M. Bah.

D’après lui, le nommé adjudant Tidjane Barry serait est un récidiviste, car c'est la 3ème  fois dans l'espace de 3 mois qu’il s’est attaqué aux occupants de ladite parcelle avec des menaces de mort.

Interrogé sur cette affaire, l’officier en charge du dossier a confié que l'affaire est en enquête préliminaire et qu’il n’est pas habilité à donner des informations détaillées, sans l’autorisation de sa hiérarchie.

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664-72-76-28

Créé le Dimanche 25 juillet 2021 à 13:18