Accord militaire Guinée-Sénégal : Le ministre Ibrahima Kalil Kaba précise…

Guinée
Dr Ibrahima Kalil Kaba, ministre guinéen des affaires étrangères et des guinéens de l'Etranger
Dr Ibrahima Kalil Kaba, ministre guinéen des affaires étrangères et des guinéens de l'Etranger

CONAKRY-Après plusieurs mois de "brouille" et de "suspicion", les autorités guinéennes et sénégalaises ont paraphé un Accord de Coopération Militaire et Technique, le 19 juin 2021, en marge du 59e sommet des chefs d’Etat de la Cedeao à Accra.

La signature de cet accord entre les deux pays frères (Guinée-Sénégal) qui partagent l'histoire, la géographie et même l'économie a été qualifiée de "moment historique".

La CEDEAO salué cette avancée qui favorisera l'ouverture "imminente" des frontières communes, fermées unilatéralement par Conakry depuis septembre 2020, en raison de "menaces de déstabilisation". Interrogé ce mercredi 23 juin par Africaguinee.com sur le contenu de l'Accord, le ministre des Affaires étrangères a précisé :

"Il s’agit d’un accord de coopération militaire et technique comme celui que la Guinée vient de signer avec l’Arabie Saoudite. Il doit d’abord aller à l’Assemblée pour sa ratification", a fait savoir Dr Ibrahima Kalil Kaba.

« Après là-bas, le ministère de la Défense vous fera un retour », a-t-il dit. Interpellé sur l’ouverture des frontières, le Chef de la Diplomatie guinéenne, a souligné qu’aucune date n’a été fixée pour le moment.

Si le ministre s’est abstenu de commenter le contenu dudit accord, selon plusieurs sources,  « la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière, le renseignement, les patrouilles mixtes le long des frontières » font partie des articulations de l'Accord.

Dossier à suivre…  

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 669 91 93 06

Créé le Mercredi 23 juin 2021 à 19:29