Guinée : Les hôpitaux saturés, des malades de Covid obligés de s’isoler à domicile

Guinée
Covid19 en Guinée
Covid19 en Guinée

CONAKRY-En Guinée, les centres de traitement épidémiologiques sont saturés. Faute d’avoir de place dans les hôpitaux, les malades du Covid-19 sont obligés de s’isoler à domicile, sur recommandation de l'ANSS.

Dans la capitale Conakry, il existe 4 centres de traitement épidémiologique qui fonctionnent. Ce sont : Nongo, Gbessia, Camp Alpha Yaya (sur recommandation) et Kenien qui sont tous saturés. Donka est fermé.

Ces différents centres de prise en charge des malades du covid-19 sont saturés. L'agence nationale de sécurité sanitaire recommande aux nouveaux malades de s'isoler à domicile. Une raison de plus de craindre le pire d'arriver alors que les malades ne savent que faire.

«Ma sœur est allée, mercredi, faire le test Covid à l’hôpital Flamboyant à Petit Simbaya. Aujourd’hui, nous sommes allés prendre les résultats, elle est positive. Les médecins nous ont demandé d’aller au centre de traitement épidémiologique de Nongo. Arrivés là-bas, on nous a dit qu’il n’y a pas de place. Ils nous ont recommandés d’aller au centre de Gbessia. Là aussi, il n'y a pas de place. De là, nous sommes allés au Camp Alpha Yaya Diallo, ils nous fait comprendre qu’ils ne prennent les malades que sur recommandation. J’ai appelé le 115, ils m’ont dit qu’ils vont me revenir, j’attends depuis près d’une heure, ils ne m’ont pas rappelé. Je suis avec ma sœur dans la voiture et je ne sais quoi faire. Moi, j’ai fait le test samedi passé, je suis négatif. J’ai peur de retourner à la maison avec elle puisqu’elle a 3 filles qui sont toutes élèves. On ne sait pas si celles-ci sont positives ou pas. Vraiment, je ne sais plus quoi faire", a confié un citoyen sous anonymat.

Joint au téléphone, le responsable de la communication de l'Anss a confirmé la saturation des centres. « C’est vrai que les centres de Nongo, Gbessia sont pleins parce qu’il y a plus de malades qui entrent que des guéris qui sortent. Même hier, on a eu 3 cas similaires, il n’y avait pas de place. L'Anss a pris leurs contacts et leur a demandé de rentrer chez eux en attendant d’avoir de place libre», a expliqué Sory 2 Keira qui a ajouté qu’un nouveau centre est en construction à Sonfonia et qui pourrait être opérationnel à partir de la semaine prochaine.

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224à 669 91 93 06

Créé le Samedi 06 mars 2021 à 18:08