Guinée : la "rivalité" entre Cellou et Alpha se transporte sur un nouveau terrain

Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée et son principal opposant Cellou Dalein Diallo
Alpha Condé, président de la République de Guinée et son principal opposant Cellou Dalein Diallo

CONAKRY-La rivalité entre le dirigeant guinéen et son principal opposant se transporte sur un nouveau terrain. Elle franchit les frontières pour atterrir en Ouganda, pays enclavé d'Afrique de l'Est qui, depuis 35 ans, n'a connu qu'un seul Président. Yoweri Museveni, 78 ans, réélu pour un sixième mandat d'affilée.  

Alors que Cellou Dalein Diallo se range derrière l'opposant Bobi Wine, lui apportant son soutien, Alpha Condé choisit Yowéri Museveny qu'il a félicité pour sa "brillante réélection" contestée pour un sixième mandat consécutif.

Lire aussi-Cellou s'entretient avec des diplomates de l'UE: de quoi ont-ils parlé?

Sans attendre la proclamation des résultats officiels de la présidentielle du 14 janvier, Bobi Wine avait revendiqué sa victoire. Depuis la proclamation desdits résultats, le célèbre chanteur (38 ans) est assigné à résidence dans sa maison située dans la banlieue de Kampala, par des militaires qui entourent son domicile. L'opposant guinéen qui en a fait l'amère expérience en octobre dernier après s'être autoproclamé "vainqueur" de la présidentielle, s'est fendu un twett pour lui exprimer sa solidarité.

"J’exprime ma totale solidarité avec l’opposant ougandais Bobi Wine illégalement assigné à résidence au terme d’un processus électoral dévoyé et militarisé. Je condamne cette pratique, de plus en plus fréquente en Afrique, de séquestrer, sans aucune base légale, les opposants qui réussissent, comme ce fut le cas récemment en Guinée, à défier dans les urnes les dictateurs accrochés à la présidence à vie. Reculer face à ces pratiques rétrogrades, c’est enterrer l’espoir de bâtir des États de droit et des sociétés démocratiques sur notre continent", a réagi Cellou Dalein Diallo.

Lire aussi-Guinée : Museveni, "l’apôtre de la présidence à vie" chez Alpha Condé…

Si le leader de l'UFDG dénonce la brutalité du régime Ougandais incarné par Yoweri Museveni réélu pour un sixième mandat avec 58.6%, Alpha Condé tresse des couronnes au président sortant, déclaré vainqueur. Le chef de l'Etat guinéen qui avait déroulé en juin 2018, le tapis rouge à Conakry, à son homologue Ougandais, lui a adressé ses félicitations pour sa réélection.

 "Votre brillante réélection à la tête de la magistrature suprême de votre pays m'offre l'occasion de vous adresser mes vives et chaleureuses félicitation du peuple et du gouvernement guinéen", a noté le président guinéen dans un message adressé à son homologue Ougandais.

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 22 janvier 2021 à 22:23