Faranah : triste fin pour le "petit" Souleymane Camara…

Echos de nos régions
Feu Souleymane Camara
Feu Souleymane Camara

FARANAH- Un enfant âgé d'un an et demi a trouvé la mort dans des circonstances pathétiques dans la commune urbaine de Faranah. Souleymane Camara, âgé de 1 an et 6 mois, a profité d’une brève absence de sa mère pour aller jouer autour du puits avant d’y tomber. L’acte s’est passé, ce dimanche 10 janvier 2021, dans le quartier Sirekoleny dans la commune urbaine. Interrogé par notre correspondant, le père de la victime Lansana Goulou Camara revient sur les circonstances du décès de son enfant.

«J'ai passé toute la journée en compagnie de mon enfant dans mon bar café jusqu'à 16h30. Je lui ai demandé de partir auprès de sa maman parce que j'avais besoin de partir acheter du citron au marché pour mes clients. Pendant ce temps, sa maman était en train de faire le linge et j’ai pris ma moto pour aller au marché. Environ 20 minutes après, j'ai retourné à la maison.

Lire aussi-Faranah : Sidakoro, village de Sékou Touré, en manque de tout…

A distance, j'ai constaté un attroupement devant mon domicile. Ma femme s'est dirigée vers moi en pleurant en m'annonçant que notre enfant est tombé dans le puits. J'ai couru pour voir l'enfant, les gens m'ont empêché en me rassurant que tout va bien et que rien ne lui est arrivé. Quelques minutes après, les sages sont venus vers moi et me demander d'accepter, c'est le destin de Dieu. Le puits se ferme mais les enfants qui, après avoir fini de puiser l'eau, n'ont pas pris soin de refermer. Et mon fils est tombé dedans», a-t-il a expliqué M. Camara, professeur de français au collège.

Inconsolable, la mère de l’enfant a indiqué qu’elle avait laissé son enfant en train de jouer à la devanture de la maison quand elle est rentrée dans la chambre pour prendre son savon pour aller se laver. « A ma sortie, j’ai cherché mon fils, mais je ne l’ai pas vu. Pensant qu’il était avec ses amis, j’ai pris le sceau pour aller puiser de l'eau. C’est là que j’ai aperçu mon fils au fond du puits. J’ai crié au secours et les voisins sont venus sortir l'enfant du puits. Mais c'était trop tard», a-t-elle témoigné. L'enfant a été enterré à Ousmanya, le village de ses parents situé à 5 kilomètres de la commune urbaine de Faranah.

 

Depuis Faranah, Alpha Amadou Barry

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 11 janvier 2021 à 15:27

TAGS