Violences à Conakry : Mamadi Touré parle de « terrorisme » et accuse Cellou Dalein…

Violences post-électorales en Guinée
Mamadi Touré, Ministre des Affaires Étrangères
Mamadi Touré, Ministre des Affaires Étrangères

CONAKRY- Le Ministre guinéen chargé des Affaires Étrangères a qualifié d’actes « terroristes » les violences qui ont secoué ces derniers jours la capitale Conakry et plusieurs villes de l’intérieur du pays.

Mamadi Touré qui a eu un entretien ce jeudi 22 octobre 2020 avec plusieurs ambassadeurs accrédités en Guinée, a accusé Cellou Dalein Diallo d’être directement responsable des actes de violences qui ont suivi le scrutin présidentiel du dimanche 18 octobre dernier.

« Il y a eu une auto-proclamation d’un candidat, ce qui est à l’origine de toute cette violence que nous connaissons aujourd’hui. Il ne faut pas se voiler la face. Après sa déclaration, il a fait comprendre à ses militants qu’il était gagnant alors que nous attendions la fin du dépouillement des résultats du scrutin. Il ne faut pas chercher très loin. C’est la source de la violence que nous connaissons aujourd’hui », a lancé le Ministre Mamadi Touré qui qualifie de « terrorisme » les actes de violences.

 « C’est très inquiétant parce qu’on a vu des vidéos dans lesquelles on a entendu des manifestants dire qu’on doit leur donner des armes. Il y en a même qui ont parlé d’intifada. Ce qui est très grave et ça doit être pris très au sérieux et placé dans le contexte du terrorisme dans la sous-région », a indiqué le Chef de la diplomatie guinéenne.

Depuis le 18 octobre dernier, une dizaine de personnes ont été tuées à Conakry en marge des violences post-électorales.

En attendant les différentes enquêtes, le Gouvernement promet d’assurer la sécurité des guinéens.

« Le Gouvernement continuera à attendre les résultats. Entretemps, il faut assurer la sécurité des guinéens et du territoire. On a mis en garde et on a pris à témoin la communauté internationale sur les appels à la violence. Ce qui est paradoxal, c’est qu’au même moment où monsieur Cellou Dalein appelle à la violence, ses représentants sont à toutes les étapes du processus électoral. Nous avons appris aussi l’existence d’un logiciel tombé du ciel et qui a la capacité d’avoir accès à tous les bureaux de vote même dans les villages les plus reculés, je ne sais pas avec quel réseau et qui fait remonter les informations. Ce qui est aussi très grave. Ça peut être passible de poursuites judiciaires », menace le Ministre Mamadi Touré.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 22 octobre 2020 à 15:18