Inondations à Conakry : Le pire est à craindre à Démoudoula…

Pluies diluviennes à Conakry

CONAKRY-Des nombreuses familles se sont retrouvées les pieds dans l'eau suite à la forte pluie qui s’est abattue sur Conakry, dans la journée du mercredi 19 août 2020.

A Démoudoula, au moins quatre familles ont été envahies par les eaux de ruissellement dans ce quartier de la commune de Ratoma. L’eau a pénétré dans les maisons et a causé d’importants dégâts matériels. Pas de pertes en vies humaines, ni encore de blessés, mais le passage de l’eau a laissé les constructions dans un état assez inquiétant.

Mamadou Landho Bah fait partie des victimes. Il décrit les circonstances dans lesquelles le drame est intervenu. « Quand il pleut, l’eau nous fatigue sérieusement dans le quartier Démoudoula ici ces derniers temps. Mais hier, quand il pleuvait, l’eau a dévié de son passage habituel vers les rails en haut là-bas, pour venir vers chez nous. C'est à ce niveau où il y a le problème. Parce que quand l’eau quitte de ce côté, il n’y a pas de caniveau dans le quartier. L’eau rentre dans nos maisons et cause des dégâts. Hier c’est Dieu qui nous a sauvés car, si c’est pendant la nuit qu’il avait plu, on allait enregistrer des morts », a expliqué cet habitant de Démoudoula.

Dans les différentes chambres visitées, l’on a constaté que le sol a des fissures un peu partout. L’eau est rentrée sous le sol et a laissé les maisons dans une situation de "bombe en retardement’’. Ce qui fait que les occupants ont même décidé d’abandonner les lieux. Face au risque auquel sont exposées ces nombreuses familles, monsieur Bah lance un appel à l’endroit des autorités communales ainsi qu’au ministère de l’urbanisme afin de trouver une solution d’urgence.

« Je voudrais demander à monsieur le maire de la commune de Ratoma ainsi qu’au ministère de l’urbanisme de venir nous aider afin de sauver des vies dans le quartier Démoudoula.  Parce que c’est le manque des caniveaux d'évacuation qui fait que l’eau rentre dans nos chambres à chaque pluie. La dernière fois, l’eau est rentrée dans le cimetière et exhumé les corps des personnes enterrées. Il faut que l‘Etat nous aide à trouver une solution par rapport à ça sinon, nous craignons pour les habitants de Démoudoula cimetière » lance monsieur Landho Bah.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664-72-76-28

 

Créé le Jeudi 20 août 2020 à 15:16