Exploitation des jeux par la LONAGUI : un an après, la Directrice Aminata Sylla, auréolée d’un bilan élogieux

Société

Il y a un an, c’était bien le 05 Août 2020, la nouvelle équipe dirigeante d’une LONAGUI, alors brinquebalante, nommée seulement 4 mois avant, au-delà de la régulation, se confrontait à l’exercice non moins compliqué de l’exploitation de pari mutuel.

Le chemin paraissait périlleux. Personne ne pariait sur la réussite de cette aventure, car il s’agissait de sonner la fin de la collaboration avec Winya, une société qui, pendant dix ans, avait fait mains basses sur l’exploitation de ce pari mutuel urbain.

C’était sans compter sur le courage, la détermination et l’abnégation de la nouvelle Directrice, Aminata Sylla qui a juré de relever ce qui se dressait sur ses pieds comme un défi de Sisyphe. Et elle se donnera en effet les moyens nécessaires pour y réussir.

D’abord, par la qualification de la ressource humaine, à travers des séminaires de formation, organisés en faveur du personnel.

Puis, des missions à l’étranger, dans les pays qui ont une grande expérience de la gestion du pari mutuel, en vue de s’inspirer du modèle de ces derniers.

Enfin, se doter des moyens techniques pour la mise en œuvre de son ambition de porter au pinacle la société.

Ces moyens techniques, la Lonagui s’en est suffisamment dotés. Du matériel de dernière génération technologique notamment.

Ainsi, seront mis en place plusieurs segments de jeux qui vont assurer l’attractivité et le gain des parieurs, mais qui génèreront aussi des recettes pour les caisses de l’Etat.

Parmi les segments de jeux crées, il y a le PMU, les jeux en ligne et le grattage électronique appelé Kossi-Kossi, qui est d’ailleurs la dernière innovation dans l’ingénierie inventive de l’actuelle équipe dirigeante de la LONAGUI.

On nous informe aussi, que dans un mois, il y aura un nouveau segment de jeux. Ce sera le Pari sportif off line.

Autant de réformes et d’innovations, qui ont sans doute bonifié l’emploi. A ce jour, la lonagui compte plus de 200 emplois directs et 1200 emplois indirects, se classant ainsi parmi les plus gros pourvoyeurs d’emplois du pays.

Les mêmes reformes ont aussi bonifié les recettes de la structure en faveur des caisses de l’Etat.

Sans compter le siège flambant neuf inauguré en début d’année et qui offre un cadre de travail des plus attrayants au personnel qui était jusque-là confiné dans un reclus pas très agréable, non loin du vieux port de Conakry.

En séjour à Conakry, il y a quelques mois, l’ancien Président de l’association des loteries d’Afrique, par ailleurs ancien Président de la loterie nationale du Sénégal, n’a pas caché son admiration pour le travail abattu par dame Aminata Sylla.

Amadou Samba Khan, avait à cette occasion, affirmé plus haut, que les réformes réalisées en Guinée par la Directrice de la LONAGUI, en si peu de temps, étaient de l’ordre du jamais vu dans la sous-région.

Créé le Jeudi 06 août 2020 à 17:06

TAGS