Conakry : un fait nouveau lors de la célébration de la fête de Tabaski…

Conakry

CONAKRY- Les guinéens ont fêté ce vendredi 31 juillet 2020 dans un contexte un peu particulier ! A certains endroits, des consignes particulières avaient été données par les autorités religieuses. Aucun fidèle musulman ne pouvait accéder au lieu de prière sans porter un masque.

A l’école primaire de Kipé où des milliers de fidèles musulmans s’étaient donnés rendez-vous ce vendredi matin pour la grande prière de l’Aïd El Kébir, des agents de la police y étaient postés pour s’assurer du respect scrupuleux de cette consigne. Tous ceux qui ont tenté d’enfreindre à la règle ont été tout simplement rappelés à l’ordre et empêché d’accéder à la grande cour de l’école. Seuls les détenteurs de masque ont été autorisés à y effectuer la grande prière commune. 

Cette mesure a été diversement appréciée par les citoyens de ce quartier. Certains la trouvent salutaire dans la mesure où elle permet de limiter la propagation du virus du COVID-19 ; D’autres par contre qualifié la décision du Gouvernement d’abus de pouvoir.

A rappeler que cette décision n’a pas été respectée dans toutes les mosquées et autres lieux qui étaient prévus pour la grande prière de l’Aïd El Kébir.

 

Africaguinee.com

Créé le Samedi 01 août 2020 à 14:00

TAGS