Mali : Mahmoud Dicko et ses alliés exigent "plus que jamais la démission" d’IBK

Crise malienne
Des leaders du M5-RFP
Des leaders du M5-RFP

BAMAKO-Le mouvement du 5juin RFP rejettent les recommandations des chefs d’Etat de la CEDEAO qui prévoit notamment le maintien au Pouvoir d’Ibrahim Boubacar Keita, au terme du sommet extraordinaire tenu ce lundi 27 juin.

Dans une déclaration publiée ce mardi 28 juillet 2020, la coalition d’opposants déplore que le plan de sortie de crise proposé par les dirigeants de la sous-région ramène la « crise malienne » à un simple contentieux électoral.

« Le M5-RFP, réaffirmant sa détermination à mener son combat pour sauver le Mali menacé de disparition en tant qu’Etat, Nation, Démocratie et République laïque, exige plus que jamais la démission de M. Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime qui portent l’entière responsabilité de cette sinistre perspective pour notre pays », insiste le M5-RFP.

Mahmoud Dicko et ses alliés du M5-RFP avertissent que le peuple malien demeurera mobilisé et déterminé pour la mise en œuvre de son droit constitutionnel à la désobéissance civile, sur l’ensemble du territoire nationale (…) jusqu’à l’aboutissement de son combat patriotique pour la restauration d’un Mali démocratique (…).

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Mardi 28 juillet 2020 à 16:26