Guinée : L’étau se "resserre" autour d'Alpha Condé à trois mois de la Présidentielle…

Politique
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-La pression s’accentue sur Alpha Condé, à trois mois de l’élection présidentielle prévue le 18 octobre. Alors qu’il lui est prêté des intentions de briguer un troisième mandat, la diaspora guinéenne s’organise pour lui barrer la route.

Du haut de ses 82 ans, Alpha Condé, arrivé au Pouvoir en 2010 puis réélu en 2015 pour un second mandat de cinq ans, s'es doté le 22 mars dernier d'une nouvelle constitution qui  lui permet de briguer un troisième mandat.

Selon toute vraisemblance, il devra être choisi candidat à la prochaine Présidentielle en début août prochain, lors de la convention de son parti, le RPG arc-en-ciel. Ce que ses adversaires veulent empêcher à tout prix.

Si à Conakry, l’opposition réunie au sein du FNDC se mobilise pour demander son départ du pouvoir, au sein de la diaspora guinéenne aussi l'on se semble pas croiser les bras. Les guinéens de la diaspora s’organisent contre le dirigeant octogénaire pour l'empêcher de briguer un troisième mandat.

Ainsi est né en France le « Collectif pour la Transition en Guinée » (CTG). Ce week-end, à Paris  ce collectif a appelé  à une  transition démocratique en vue de mettre fin à la dérive du pays.

Pendant ce temps dans les fiefs du président en Haute Guinée, le mécontentent s’exacerbe, la grogne sociale s’amplifie contre le manque d’électricité et d’autres services sociaux de bases. Comme pour dire que l’étau se resserre autour d’Alpha Condé à la vielle de la présidentielle.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Lundi 13 juillet 2020 à 1:37