Conakry: un haut officier de la gendarmerie condamné à une "lourde peine"

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Un haut responsable de la gendarmerie a  été condamné ce jeudi 9 juillet 2020 par un tribunal de Conakry à une lourde peine. Poursuivi pour « outrage à magistrat, atteinte à la liberté individuel, injures », un haut officier de la gendarmerie guinéenne a été condamné par la Cour d’Appel de Conakry.

Le Colonel Mamoudou Kaba coordinateur des barrages érigés à la sortie de la capitale guinéenne afin d’empêcher les sorties  pour limiter la propagation du coronavirus dans les villes de  la Guinée profonde, vient d’être condamné à une peine de 18 mois de prison assorti de sursis et au payement de deux (2) millions d’amende.

Ce n’est pas tout. La Cour a également décidé de retirer son habilitation en tant qu’officier de police judiciaire (OPJ) pendant un an. Cet officier de la gendarmerie nationale était jugé pour des faits de menaces de mort, outrage à magistrat, vol, coups et blessures volontaires, injures et atteintes à la liberté individuelle.

Lire aussi-Séquestration et menaces de mort: Un officier de la gendarmerie poursuivi par un magistrat...

Le Colonel Mamoudou Kaba était accusé d’avoir violenté, injurié et séquestré le substitut du procureur du tribunal de première instance de Dubréka, Abou Nantenin Konaté qui voulait constater les abus des agents sur les citoyens au niveau des points de contrôle situés sur la route de Dubréka.

Les faits se sont produits le lundi, 4 mai 2020 au niveau du barrage de Kénendé, dans la même préfecture. Faut-il rappeler que le Colonel Mamoudou Kaba avait reconnu certaines charges qui étaient retenues contre lui et avait demandé pardon.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 666 134 023

Créé le Jeudi 09 juillet 2020 à 13:56