Le groupe Air France va supprimer 7580 postes

Air France

Alors que le secteur aérien doit affronter une importante crise face au coronavirus, la compagnie Air France a précisé le nombre de postes qu’elle souhaite supprimer.

La direction du groupe Air France a annoncé vendredi vouloir supprimer 7580 postes dans la compagnie Air France et la filiale régionale Hop! d’ici fin 2022 pour «faire face à la crise du Covid-19 qui frappe durement le groupe». Elle prévoit la suppression de 6560 emplois sur 41’000 (CDI équivalents temps plein) au sein de la compagnie tricolore et de 1020 postes sur 2420 chez Hop!, a-t-elle indiqué dans un communiqué à l’issue de réunions avec les représentants du personnel des deux compagnies.

Les syndicats ont réagi avec combativité vendredi aux premières annonces concernant ces suppressions de postes attendues au sein du groupe, qui est décidé à tailler dans son réseau court-courrier.

«Dégradation importante»

Fortement secoué par la crise du Covid-19, comme l’ensemble du secteur aérien, le groupe Air France s’est lancé dans un «plan de reconstruction» qui prévoit une réduction de son réseau français (déficitaire) de 40% d'ici à la fin 2021. Air France-KLM a reçu au printemps un soutien financier de 7 milliards d'euros de l’État pour affronter les turbulences liées au Covid-19.

Dans un message adressé aux salariés obtenu par l’AFP, le patron de la compagnie a souligné «le caractère exceptionnel de la crise». «Face à la dégradation importante et durable de nos marchés sur l’ensemble des réseaux, et surtout sur le court-courrier qui accumule déjà des pertes depuis plusieurs années, face à la concurrence des low-cost, aux changements de comportement de nos clients, le groupe Air France, dont Hop!, doit se transformer et se reconstruire rapidement», a plaidé Pierre-Olivier Bandet.

AFP

Créé le Vendredi 03 juillet 2020 à 21:11

TAGS